RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Moutons génétiquement modifiés pour protéine spéciale

Les scientifiques écossais à l'origine de la brebis Dolly vont élever en Nouvelle-Zélande un troupeau de moutons génétiquement modifiés, dont le lait contiendra des protéines très recherchées contre certaines maladies, telles l'hémophilie ou la fibrose kystique. Les autorités néo-zélandaises ont autorisé, mardi, la société privée PPL Therapeutics, partenaire de l'Institut Roslin créateur de Dolly, à élever un troupeau qui comptera à terme jusqu'à 10.000 têtes. Ces moutons, génétiquement modifiés avec des gênes humains, pourront produire une protéine humaine appelée alpha-1-antitrypsine (hAAT). Elle peut également soigner les problèmes respiratoires graves. PPL a déjà un troupeau de cent moutons génétiquement modifiés à Whakamaru, au nord de Wellington. Le directeur de la société, Ron James, a indiqué qu'il porterait ce troupeau à 1.000 têtes, puis à 10.000. Quand le site actuel atteindra les 5.000 bêtes, une deuxième ferme sera construite. Des contrôles draconiens seront effectués pour éviter toute fuite éventuelle de l'expérience. Le lait non utilisé et les carcasses des animaux morts seront brûlés sur le site. Les fermes, dont l'accès sera strictement encadré, auront des barrières de deux mètres de haut, des alarmes électroniques et chaque mouton sera marqué et équipé de puces électroniques.

AFP/23/03/99 http://www.actualinfo.com/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top