RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

La moitié de l'humanité risque de manquer d'eau dans 30 ans

La moitié des habitants de la planète manquera d'eau dans trente ans si rien n'est fait, selon l'ONU: le dossier, en tête des priorités du sommet de la Terre de Johannesburg, était au menu mercredi de la conférence des Nations Unies sur le développement et l'environnement. Les députés européens qui ont enjambé mardi les égouts débordants à ciel ouvert dans la township misérable d'Alexandra, à deux kilomètres des installations luxueuses du Sommet, ont mesuré le défi posé. 1,1 milliard de personnes dans le monde n'ont pas accès à l'eau potable et 2,4 milliards ne disposent pas d'installations sanitaires décentes, selon le Programme des Nations Unies pour l'Environnement. 2,2 millions de personnes, dont nombre d'enfants, meurent chaque année à la suite de diarrhées. Les progrès ont été maigres depuis le Sommet de Rio il y a dix ans: le nombre de personnes desservies par de véritables égouts et canalisations a seulement progressé de 4,1 milliards à 4,9 milliards. Parmi les cinq priorités du sommet identifiées par le Secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan (eau, énergie, santé, agriculture et biodiversité), l'eau est peut-être le sujet le plus consensuel. Tous les pays rivalisent d'initiatives pour aider localement telle ou telle population pauvre à accéder à l'eau potable ou des égouts corrects. L'Union européenne lancera le 3 septembre une "Initiative européenne sur l'eau" visant la gestion intégrée des fleuves transfrontaliers d'ici 2005, notamment en Afrique. Les Américains ne sont pas en reste, avec par exemple un projet de la fondation Hilton associant fonds publics, privés et financement de l'Unicef pour amener l'eau potable et l'assainissement à des populations rurales du Ghana, du Mali et du Niger. Ces initiatives appelées "partenariats publics-privés", sans doute l'aspect le plus fécond du sommet, masquent mal la pauvreté des textes politiques sur la table. Sur l'eau, le sommet propose aux pays un objectif de "réduire de moitié le nombre de personnes qui n'ont pas accès à l'assainissement d'ici 2015".

Sommet de Johannesburg : http://www.un.org/french/events/wssd/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top