RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

TIC

Mobiles : la quatrième génération à l'étude des laboratoires nippons

La téléphonie de 4ème génération se profile à l'horizon. Au Japon, ces téléphones dotés d'une technologie nouvelle sont testés. Les débits varient entre 20 et 100 Mbits/s, soit 50 fois plus que ceux prévus sur les deux prochaines années. Si ces téléphones ne devraient pas être disponibles avant dix ans, les acteurs du secteur ont néanmoins commencé à prendre position. Ainsi, l'opérateur téléphonique japonais NTT DoCoMo a annoncé une alliance avec Hewlett-Packard afin de développer de nouvelles applications et services pour les réseaux de téléphonie de la quatrième génération à très haut débit. Selon les termes de cet accord, les deux sociétés étudieront des services interactifs variés tels que le commerce électronique sur téléphone mobile. Le principal opérateur de téléphonie mobile japonais devrait par ailleurs lancer en mai prochain une nouvelle déclinaison, dite de troisième génération, de son service "i-mode", qui compte déjà plus de 15 millions d'abonnés au Japon. De leur côté, les acteurs européens sont plus frileux par rapport aux dépenses dont ils doivent s'acquitter pour acquérir des licences de troisième génération. Mais ils ne sont pas complètement absents des technologies 4G. Il y a trois mois, la Commission européenne a en effet lancé un programme regroupant les plus importantes entreprises européennes du secteur autour de cette technologie.

Eurpeinfos :

http://www4.europeinfos.com/cgi-bin/login.cgi?type=2&oid=122705

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top