RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Microsoft propose 400 dollars aux Californiens pour qu'ils s'abonnent à MSN

Mais qu'ont acheté les Californiens pendant les fêtes de fin d'année ? C'est la question que l'on ne pouvait éviter de se poser ces jours derniers en constatant les longues files d'attente qui se formaient avant l'ouverture des magasins d'électronique grand public de la côte Ouest des Etats-Unis. Raison de cette bousculade ? Une proposition commerciale de Microsoft que des milliers de consommateurs n'ont pas su refuser. En échange d'une promesse d'abonnement de 3 ans à son service d'accès Internet Microsoft Network (MSN), l'éditeur offrait un rabais instantané et sans restriction de 400 dollars sur n'importe quel article présent dans ces supermarchés d'électronique et d'informatique partenaires de cette offre inédite. Et de fait, au dire des responsables de ces magasins, ce sont surtout les équipements haut de gamme (PC à 2.000 dollars, TV grand format, lecteurs de DVD, etc...) qui ont le plus profité de l'aubaine. Au-delà de l'anecdote, cet épisode est symbolique de plusieurs évolutions du marché de l'Internet aux Etats-Unis. Tout d'abord, une confirmation : les fournisseurs d'accès (ISP) vont se livrer une sévère bataille pour conquérir de nouveaux abonnés dans l'année qui vient, tout particulièrement si - comme Microsoft - ils parviennent à trouver un moyen du même genre pour les fidéliser plusieurs années. A tel point que l'on s'attend désormais à ce que de grandes entreprises comme Sony ou Wal-Mart se lancent prochainement dans la course, afin de rendre aussi captive que possible une partie de leur clientèle traditionnelle. Précurseur dans ce domaine, David Bowie offre à ses fans, séduits par l'idée d'avoir une adresse électronique "chic", l'accès privilégié à ses nouveaux clips musicaux. De nombreuses entreprises pourraient s'inspirer de ce modèle. D'autre part, la preuve est en train d'être administrée que l'on va établir de plus en plus de passerelles entre commerce traditionnel et commerce électronique, voire même entre publicité classique et offres commerciales sur le Net. Microsoft a ainsi fait connaître sa proposition à 400 dollars par des voies publicitaires de mass media. Des initiatives qui semblent tellement prometteuses qu'elles pourraient même être victimes de leur succès : Microsoft vient de suspendre son offre si attractive...

Les Echos : http://www.lesechos.fr/hightech/index.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top