RTFlash

Mercedes accélère sur la voiture à hydrogène

L'allemand pourrait s'allier à Toyota pour baisser les coûts. Ils visent un lancement en 2015. Les partenariats se multiplient dans la voiture «verte». Après avoir conclu une alliance stratégique avec Renault dont l'un des axes concerne les véhicules électriques, Daimler chercherait un partenaire pour ses futures voitures équipées d'une pile à combustible, qui transforme l'hydrogène en électricité.

Le constructeur allemand, fabricant des Mercedes et des Smart, et le japonais Toyota songeraient à coopérer dans ce domaine, selon le Financial Times Deutschland. «Il y a un grand intérêt à partager les coûts de développement» via une entreprise commune, selon une source interne citée par le journal. Un porte-parole de Daimler a reconnu que le groupe était «ouvert à des coopérations dans ce domaine».

Daimler et Toyota, parmi les plus en pointe sur cette technologie, travaillent sur la voiture à pile à combustible depuis le début des années 1990 et visent le lancement d'un modèle grand public début 2015. «Nous comptons vendre 100 000 Mercedes Classe B fonctionnant à l'hydrogène en 2015», précise Herbert Kohler, le directeur de la recherche du constructeur allemand. Ce dernier a commencé la production d'une petite série de 200 exemplaires de ce modèle. Les premiers clients européens et américains, des flottes professionnelles, seront livrés à la fin de l'année. «Nous serons les premiers à fabriquer un véhicule de ce type en série», affirme Herbert Kohler.

Daimler veut proposer à terme cette voiture «à un prix équivalent de celui d'un véhicule hybride diesel», indique Herbert Kohler. Soit un tarif plus élevé que celui d'un modèle classique, mais tout de même «abordable». Or le coût des prototypes à l'hydrogène est estimé à plusieurs centaines de milliers d'euros, en raison du besoin en métaux précieux.

D'où l'intérêt d'un développement commun. Les progrès techniques devraient aussi contribuer à la baisse des coûts. «Nous sommes parvenus à réduire de 90 % depuis environ huit ans la quantité de platine nécessaire à la fabrication de la pile à combustible. Nous pouvons la baisser d'encore au moins 50 %», explique Herbert Kohler. Objectif : ne pas en utiliser plus que dans un pot catalytique, soit environ 10 grammes.

Principal intérêt de la voiture à pile à combustible : elle n'émet que de l'eau. Autre avantage, l'autonomie de la Classe B à hydrogène atteint 400 kilomètres, contre 130 à 160 kilomètres pour un véhicule 100% électrique. Enfin, le plein - environ 12 euros - se fait en seulement trois minutes, contre une nuit pour une voiture électrique, en charge lente.

Cette technologie sera toutefois confrontée à un obstacle majeur : elle nécessite la création de stations de distribution d'hydrogène, capables de stocker ce gaz à - 250°C.

L'installation de 1 000 stations en Allemagne, qui permettraient de quadriller le pays, coûterait 1,7 milliard d'euros selon Mercedes. En septembre, Daimler, Ford, General Motors, Honda, Hyundai-Kia, Renault-Nissan et Toyota ont signé un accord visant à accélérer le développement de ce type d'infrastructures, d'abord en Allemagne.

LF

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Le robot taxi aérien « Volocopter » prend son envol !

    Le robot taxi aérien « Volocopter » prend son envol !

    A l'occasion du récent Salon Autonomy, sur les nouvelles mobilités à Paris, la société allemande Volocopter a présenté son robot taxi volant qui, après Dubai, sera ...

  • Airobotics dévoile ses drones autonomes

    Airobotics dévoile ses drones autonomes

    La compagnie israélienne Airobotics a présenté des drones autonomes capables de se diriger sans assistance humaine. Ces engins peuvent non seulement  s’élever et suivre ...

  • Une voiture autonome adaptative

    Une voiture autonome adaptative

    A l'occasion du CES 2019, la grand-messe mondiale annuelle de la high tech à Las Vegas, le constructeur coréen Kia a présenté READ - Real-time Emotion Adaptive Driving Concept - ou bien Expérience ...

Recommander cet article :

back-to-top