RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Un médicament expérimental prometteur contre le vieillissement… chez la souris

Après plus de 20 ans de recherche, des chercheurs américains de l'université Northwestern, associés à des chercheurs japonais de l'université de Tohoku, dirigés par le professeur Vaughan, ont mis au point un médicament qui pourrait permettre de retarder sensiblement les effets du vieillissement.

Ces travaux ont permis de montrer que les cellules et tissus, qui perdent avec le temps la capacité de se régénérer et de sécréter certaines protéines indispensables, présentent une sorte de "signature" unique, appelée « senescence-messaging secretome  ». Ces recherches ont également permis d'identifier l'une des protéines clés, baptisée PAI-1, impliquée dans ce processus de sénescence.

Travaillant sur des souris génétiquement modifiées pour présenter un vieillissement accéléré, les chercheurs ont pu constater une augmentation du taux de PAI-1 dans le sang et les tissus. Mais lorsque les souris sont traitées au TM5441, un antagoniste de PAI-I, l’activité de cette protéine se trouve sensiblement réduite et la durée de vie des souris traitées est alors quadruplée !

L'espoir de ces chercheurs est que le TM5441 puisse également retarder chez l'homme les effets du vieillissement et l'apparition des pathologies qui y sont associées. Mais la prudence reste de mise car on sait qu'un médicament efficace chez l'animal ne donne pas toujours des résultats aussi probants chez l'être humain…

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

PNAS

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top