RTFlash

Mars : que d'eau, que d'eau !

Tous les spécialistes en sont désormais convaincus : jadis, il y eut de l'eau, énormément d'eau, et à l'état liquide, sur la planète Mars : de quoi permettre l'apparition de la vie ? On va peut-être bientôt le savoir. Mais en attendant, le premier mystère à résoudre est le suivant : où diable est passée toute cette eau Les dernières images expédiées par le satellite américain Mars Global Surveyor, qui tourne autour de Mars depuis 1997, permettent de constater que les calottes polaires représentent une quantité de glace nettement moins importante que ce que l'on pensait. On en saura certes davantage après le 3 décembre 1999, lorsque la sonde américaine Mars Polar Lander, lancée au début de ce mois, aura commencé à ausculter l'une de ces calottes (celle du Sud) en la perforant jusqu'à une profondeur de deux à trois mètres. Mais il semble désormais assuré que les pôles contiennent seulement une infime partie de l'ex-eau liquide martienne. D'où l'extraordinaire programme Mars Sample Return, dont le scénario débute en 2003. Cette année-là, en effet, la Nasa lancera vers la Planète rouge une sonde comportant un merveilleux joujou : un petit chariot autonome muni d'un bras télémanipulateur qui lui permettra de ramasser des échantillons de sol et de les classer soigneusement dans un boîtier à compartiment. Puis, grâce à une mini-fusée, de satelliser le précieux colis sur une orbite martienne où il devrait tourner jusqu'en 2007... Deuxième acte : en 2005, une grosse fusée Ariane 5 décolle de Kourou avec une panoplie de jouets encore plus époustouflants. Un second " lander " ramasseur d'échantillons, encore plus sophistiqué et muni lui aussi de sa petite fusée pour les satelliser. Un orbiteur " capable de récupérer l'une après l'autre les deux minuscules boîtes de cailloux. Et un véhicule de retour conçu pour ramener le tout sur Terre. Comme il faut un an pour arriver sur Mars, un an pour choisir minutieusement les échantillons, et un an pour revenir, l'arrivée de cette cargaison très convoitée de poussières martiennes n'est pas prévue avant 2008. Il s'agira du convoi de matières précieuses le plus extravagant de toute l'histoire humaine : en tout deux cents grammes représentant un investissement d'environ 4 milliards de francs .Reste à espérer que cette très coûteuse cueillette sera riche d'enseignements.

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Hubble confirme la présence du buckminsterfullerène dans l'Espace

    Hubble confirme la présence du buckminsterfullerène dans l'Espace

    Découvert en 1985 et contenant 60 atomes de carbone disposés en forme de ballon de football, le buckminsterfullerène (C60) se forme naturellement sur Terre. Mais en 2010, il a également été détecté ...

  • Un lac souterrain découvert sur Mars

    Un lac souterrain découvert sur Mars

    Un grand lac d’eau liquide et salée a été découvert par le radar italien Marsis de la sonde Mars Express, à 1,5 km sous les glaces du Pôle Sud de Mars. Cette découverte a été ...

  • La Vie serait venue de l’Espace

    Edito : La Vie serait venue de l’Espace

    Je reviens cette semaine sur une question passionnante que nous abordons régulièrement dans RT Flash et qui vient d’être relancée par plusieurs découvertes récentes : celle du rôle de l’Espace dans ...

Recommander cet article :

back-to-top