RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Le marché des réseaux publics haut débit peut être très rentable pour les concessionnaires

La société Irisé, chargée de développer le réseau haut débit de la petite couronne de Paris dans le cadre d'une délégation de service public du Syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour les réseaux d'électricité et de communication (Sipperec), a atteint l'équilibre financier avec un an d'avance, indique l'hebdomadaire spécialisé « Distributique ». Quatre-vingt-deux communes sont desservies par Irisé, qui déploie 470 km de câble. Ces chiffres devraient croître en 2005, tant pour le nombre de communes que pour le câblage.

Le réseau en fibre optique, concédé à LD Télécom, a multiplié son chiffre d'affaires par 4,5 à 6,9 millions d'euros en 2004 par rapport à 2003 et a obtenu un résultat net positif de 1 million d'euros Pour Antoine Veyrat, le PDG d'Irisé, «ce résultat est le fruit d'un déploiement rapide et rigoureux, relayé par un marché des télécommunications dont les besoins en infrastructure se sont maintenus en 2004, tirés par le développement de l'ADSL». En 2005, si le rythme de progression de l'ADSL devrait ralentir, la société devrait être portée par le dégroupage total et le développement du « tout-IP » (transport de la voix sur Internet).

Maires infos

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

    Recommander cet article :

    back-to-top