RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Les maladies inflammatoires auraient-elles une origine commune ?

Selon une étude menée par des chercheurs de l'université de Copenhague sur 50 patients, une protéine jouerait un rôle clé dans l’apparition des inflammations chroniques entraînant des pathologies aussi variées que le psoriasis, l’arthrite, ou les maladies inflammatoires de l’intestin. 

Ces recherches dirigées par Kirsten Reichwald ont étudié le processus à l'origine de ces inflammations qui finissent, à terme, par se transformer en véritables affections particulièrement douloureuses et handicapantes, et qui touchent non seulement les os et les articulations, mais aussi la peau.

Ces travaux ont permis de confirmer que c’était la présence d’un agent pathogène qui poussait l’organisme à réagir de manière excessive en activant le système immunitaire, ce qui finit par provoquer une inflammation chronique qui va se traduire par une  arthrite ou un psoriasis. Il semblerait en effet qu’une seule protéine, appelée TL1A, puisse provoquer une "saturation" de notre système immunitaire et ainsi, faciliter le phénomène d’inflammation. Les chercheurs danois travaillent à présent sur la mise au point de traitements permettant de bloquer l’action de cette protéine, ce qui devrait  réduire sensiblement les risques d’inflammations chroniques et donc de pathologies qui en résultent.

PLOS

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top