RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Maladie de Parkinson : un lien avec le renouvellement des neurones de l'intestin ?

Selon une étude menée sur des souris et dont les résultats ont été présentés lors de la rencontre annuelle de la Société américaine des neurosciences qui s’est tenue du 3 au 7 novembre à San Diego, en Californie, les neurones du système nerveux entérique – celui qui contrôle le système digestif et qu’on appelle parfois “deuxième cerveau” – sont presque entièrement remplacés toutes les deux semaines.

Subhash Kulkarni, chercheur à l’Université Johns Hopkins, et son équipe, ont découvert que les neurones de la muqueuse intestinale de souris meurent constamment à un rythme assez rapide et que l’intestin possède des cellules souches qui prolifèrent aussi rapidement. “En d’autres termes, il y a un fort taux de remplacement des cellules – mais le nombre de neurones reste toujours le même”, explique le chercheur, cité par le journal scientifique.

Selon ces travaux, l’accumulation d’une protéine appelée alpha-synucléine, dont une étude récente a montré qu’elle était impliquée dans la maladie de Parkinson, serait une conséquence du renouvellement des neurones de l’intestin. “Si quelque chose se détraque dans les mécanismes d’élimination, ou si la production et l’élimination constante de neurones se télescopent, il finit par y avoir une accumulation de déchets", explique-t-il. "Et plus les déchets s’accumulent, plus la quantité d’alpha-synucléine augmente”.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

New Scientist

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top