RTFlash

Avenir

Une main artificielle intelligente

Des scientifiques de l'Université de Southampton planchent actuellement sur un projet qui laisse entrevoir un bel avenir en matière de greffe. Il s'agit d'une main artificielle ressemblant à celle d'un robot et qui pourra donner une aide non négligeable à ceux qui sont victimes d'amputation. C'est là encore une avancée notable de la robotique en faveur du service aux personnes. Le prototype qui a été présenté dans ce cadre universitaire possède plusieurs moteurs indépendants permettant du même coup des mouvements « libres » de chaque doigt.

Mieux encore, selon ses géniteurs, le membre en question est capable de faire des mouvements complexes voire agripper des objets tout comme le ferait une véritable main. Mais il y a mieux : les scientifiques tentent de connecter les muscles encore existants à un petit boîtier rempli de contrôleurs. Par des petites contractions des muscles en question, le porteur parvient à «commander» sa main pour attraper, saisir, etc. des objets placés dans son environnement.

La main en question pèserait dans les 400 gr, soit un poids équivalent à celui d'une main humaine. Les prochains développements consisteront notamment à améliorer la saisie des objets fragiles sans l'écraser. La main actuelle sait en tout cas s'orienter dans tous les sens, comme une vraie main. S'il ne possède pas encore tous les mouvements d'un vrai pouce, celui du bras robot possède quelques latitudes similaires. Il peut même se rapprocher des autres doigts pour manipuler un objet de petite taille.

BBC

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Un nano-capteur pour traquer les cellules cancéreuses

    Un nano-capteur pour traquer les cellules cancéreuses

    Des chercheurs du laboratoire du Département de physiologie et pharmacologie de la Faculté de médecine de l’Université de Tel-Aviv, dirigés par Ronit Satchi-Fainaro, ont développé un capteur ...

  • Une mousse à l’épreuve des balles…

    Une mousse à l’épreuve des balles…

    Des chercheurs de l’Université de Caroline du Nord, dirigés par Afsaneh Rabiei, ont mis au point une étonnante mousse métallique légère à l’épreuve des balles standards et perforantes. Cela pourrait ...

  • Les nanotechnologies passent au vert

    Les nanotechnologies passent au vert

    Des chercheurs de l’Institut des nanotechnologies de Lyon, du laboratoire Ingénierie des matériaux polymères, de l’Institut de science des matériaux de Mulhouse et de ...

Recommander cet article :

back-to-top