RTFlash

Une machine révolutionnaire pour lutter contre le cancer

Un PET SCANN, toute nouvelle arme de lutte contre le cancer, a été inauguré hier matin au centre René-Huguenin à Saint-Cloud, en présence de Jean-Marc Rebières, préfet des Hauts-de-Seine qui est également président du conseil d'administration du centre hospitalier. Une telle machine, aussi sophistiquée, est unique en France. Dernier cri de l'imagerie diagnostique, le système de tomographie par émission de positons (PET) permet non pas de dépister les cancers, mais de déterminer l'extension éventuelle de la maladie. En fusionnant l'image révélant les cellules malades et l'image du corps entier, le PET scann permet aux médecins de définir le bilan d'extension de la maladie. Une injection de glucose et de fluor 18, un produit radioactif qui émet les positrons, est administrée au patient. Friandes de ce glucose, les cellules malignes absorbent ce produit. Et, en émettant des positrons, le fluor 18 permet de visualiser les cellules dangereuses. Le PET scann détecte des lésions de 4 à 5 mm », précise le docteur Alain Pecking, chef du service de médecine nucléaire au centre René-Huguenin. « La localisation est parfaite », assure encore le docteur Alain Pecking. Utilisée non seulement pour apprécier l'évolution de la maladie, cette machine révolutionnaire permet également d'estimer l'efficacité de la chimiothérapie et de mieux concentrer les rayons sur les bons tissus lors de traitement chimiothérapique. L'examen complet réalisé avec le PET scann ne dure que trente minutes. Avec les machines de génération antérieure, seuls cinq patients pouvaient être examinés. Opérationnel depuis deux semaines environ, le PET scann est constamment en activité et son carnet de rendez-vous est chargé. Les patients affluent des quatre coins de la France. Une quarantaine d'exemplaires de cet appareil de haute précision devraient être installés dans les deux années à venir. http://www.leparisien.com/home/info/permanent/article.htm?themeid=501&articleid=185853969

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Le manque de lumière impacte notre cerveau

    Le manque de lumière impacte notre cerveau

    Des chercheurs de l’Université du Michigan (États-Unis) ont montré que le fait d'évoluer dans des endroits où la puissance de l’éclairage est insuffisante affecterait ...

  • La nanomédecine s'attaque à l'arthrose

    La nanomédecine s'attaque à l'arthrose

    Une équipe de recherche de l’Université de Genève a mis au point deux nouveaux types de traitements qui permettent à des substances actives d’agir localement au cœur ...

  • Eradiquer la tuberculose d'ici 2045, c'est possible !

    Eradiquer la tuberculose d'ici 2045, c'est possible !

    Selon une étude internationale associant 18 états et publiée dans le "Lancet", il serait envisageable d'éradiquer la tuberculose d'ici à 25 ans avec une stratégie bien ciblée et des financements ...

Recommander cet article :

back-to-top