RTFlash

Vivant

Lymphome de Hodgkin : l'anticorps brentuximab confirme son efficacité

Selon une étude annoncée lors du congrès de l’American Society of Hematology (ASH 2017), l’anticorps brentuximab vedotin, administré en association avec une polychimiothérapie dans le traitement des formes avancées de lymphome hodgkinien, permet d’améliorer la survie sans progression des patients. Ce taux de survie sans progression à deux ans est de 82,1 % dans le groupe recevant la combinaison chimiothérapie + anticorps, contre 77,2 % dans le groupe sous chimiothérapie seule.

« C’est la première fois, en trente ans, qu’une amélioration du traitement est obtenue en première ligne chez des patients atteints d’une forme avancée de lymphome de Hodgkin, sans augmenter les doses de chimiothérapie », s’est réjoui l’auteur principal de l’étude, le Docteur Joseph Connors (British Colombia Cancer Agency, Centre for Lymphoid Cancer, Vancouver, Canada).

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

NEJM

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top