RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Une Leaf très branchée

Première voiture 100 % électrique, la Leaf – qui a été élue Voiture de l’année 2010 – va débarquer sur le marché mondial. Les objectifs retenus par Nissan pour la diffusion de ce modèle propre et de type zéro émission restent toutefois mesurés. De fait, à compter de 2013, le constructeur pense livrer 250 000 exemplaires par an à l’échelle planétaire. Il convient de souligner que ses usines japonaises et anglaises en fabriqueront 50 000 dès cette année… Plus de la moitié de ces véhicules auraient déjà trouvé preneur. En Europe, Nissan ambitionne de diffuser annuellement 30 000 Leaf à court terme. Cela représenterait près de 5 % des 700 000 immatriculations validées sous ses couleurs courant 2010.

Ces dernières lui ont permis d’occuper plus de 3 % du marché continental. En l’état, sa star branchée a déjà été commercialisée en Grande-Bretagne, au Portugal, aux Pays-Bas, et au Danemark. Elle sera lancée en Espagne et en France l’été prochain. Dans notre pays, les consommateurs pourront en faire la pré-commande dès le début avril via Internet. Les commandes effectives seront prises à la mi-2011. Les livraisons, qui seront assurées par 12 à 15 des concessionnaires titulaires d’un contrat spécifique, débuteront dans la foulée. Les distributeurs devront investir de 40 000 à 50 000 euros dans la mise en fonction d’une borne de charge, la formation des équipes, l’identification des sites et le déploiement d’une PLV spécifique.

Proposée à 30 900 euros TTC, avec inclusion tarifaire de sa batterie, cette voiture électrique s’adresse à une population constituée à 50/50 de particuliers et d’entreprises. Son coût d’entretien serait 15 % moins élevé que celui d’une berline traditionnelle. Un client pourra l’acquérir grâce à une formule de location étalée sur 37 mois et 45 000 km, avec promesse de reprise à 36,60 % de sa valeur initiale à partir de 499 euros par mois. Cette location avec promesse de vente (LPV) débute par un premier loyer de 5 339 euros, déduction faite d’un bonus écologique de 5 000 euros. Côté volume des ventes, Nissan avance seulement une prévision pour notre territoire : la « débutante » pourrait être vendue entre 500 et 1 000 unités pendant sa première année pleine de commercialisation.

Côté ADN, la Leaf se destine au segment C et sera exclusivement en mode de propulsion électrifié. Ce choix a déterminé un design qui se caractérise surtout par un excellent aérodynamisme (Cx de 0,29). Recyclable à 95 %, cette berline de 4,45 m de longueur, de 1,55 m de hauteur et de 1,77 m de largeur embarquera cinq personnes. De plus, sa carrosserie a spécialement été traitée en vue des intempéries, sa caisse a été renforcée (protection de batterie oblige), et son châssis bénéficie d’une rigidité particulière. Son moteur électrique de 109 ch (80 kW) autorise d’excellentes performances en délivrant au démarrage un couple maxi instantané de 180 Nm de 0 à 2 730 tr/min, équivalent à celui d’une classique V6 de 2,5 l. D’où une accélération immédiate et parfaitement adaptée aux évolutions urbaines et suburbaines de cette auto citadine.

De type lamellaire et affichant un poids de 200 kg, sa batterie Lithium/ion a été conçue en partenariat avec l’équipementier NEC. Son retraitement est prévu via une revente à la société Sumitomo. Le temps de charge normal est estimé entre sept et huit heures, mais il sera possible de réaliser sa recharge rapide de 80 % en 30 minutes. En outre, elle garantira une autonomie de 175 km/jour en moyen-ne. Le tout, pour une utilisation qui inclut deux modes de roulement dégradés et progressifs. Il convient de préciser que les équipements du modèle sont garantis sur trois ans ou 100 000 kilomètres. Par ailleurs, ses composants spécifiques (batterie incluse) bénéficient d’une garantie de cinq ans ou 100 000 km, avec, en outre, une prise en charge assurée sur un an et par Nissan Assistance au cas où un véhicule tomberait en panne de courant. Précision utile : la Leaf sera livrée avec un cordon de raccordement à une prise.

Son rechargement énergétique va aussi impliquer l’emploi d’une borne domestique ou « Home Box » qui sera installée par un technicien du partenaire Schneider qui a été sélectionné par Nissan. Parallèlement, la Leaf est dotée d’un système télématique d’informations de bord appelé Carwings. Ce dernier transmet en permanence les données sur l’état de charge de la batterie, puis il indique les emplacements de stations de charge les plus proches. Sur route, la nouvelle venue s’avère spécialement silencieuse à toutes ses allures de déplacement. Elle présente des capacités de tenue de route de premier ordre. De quoi s’imposer et faire passer le courant !

Auto Infos

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Les transports de demain

    Edito : Les transports de demain

    Dans le débat qui se développe autour de la question de l’avenir des transports dans le monde, on se focalise surtout sur la problématique de la voiture autonome. Il s’agit certes d’une rupture ...

  • Hyperloop va révolutionner les transports mondiaux

    Edito : Hyperloop va révolutionner les transports mondiaux

    Cette semaine, je reviens sur un sujet que nous avons déjà plusieurs fois abordé mais qui mérite un nouveau développement, à la lumière des récentes avancées technologiques : l’avenir du train et du ...

  • Les premiers poids lourds électriques sur les routes canadiennes dès 2021

    Les premiers poids lourds électriques sur les routes canadiennes dès 2021

    Deux poids lourds électriques à l'hydrogène circuleront bientôt sur les routes de l'Alberta, les premiers du genre au Canada. Doté d'un budget de 15 millions de dollars, le projet pilote de l'agence ...

Recommander cet article :

back-to-top