RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Laser : une nouvelle technologie soigne une tumeur maligne chez un chat

La société nordiste spécialisée dans l'innovation par la lumière, Osyris, a mis au point un nouveau laser issu de ses travaux en biophotonique. Ce dispositif a été utilisé pour traiter un cas de tumeur épithéliale superficielle récidivante chez un chat.

Les analyses histologiques ont confirmé une régression totale de la tumeur en une semaine. Ces résultats immédiats sont extrêmement encourageants et seront poursuivis par la validation clinique et la transposition à l'échelle humaine.

L'ensemble des travaux réalisés depuis 2002 par OSYRIS MEDICAL sur la compréhension des interactions entre la lumière et les tissus vivants permet d'aborder des voies thérapeutiques jusqu'alors non investiguées. La technologie Radlight® développée et brevetée par OSYRIS MEDICAL et l'Université de Lille1 fait partie d'un programme de recherches pluriannuel labellisé par le pôle Nutrition Santé Longévité.

Elle consiste à stimuler des molécules d'oxygène par une configuration lumineuse particulière afin d'obtenir des radicaux libres, dont l'action oxydative sur les cellules est connue. Jaouad Zemmouri, Président Directeur général du groupe déclare : « Sous irradiation Radlight®, les amas cellulaires anormalement vascularisés déclenchent un cycle apoptotique qui mène vers leur destruction sélective. Ce traitement peut se révéler pertinent pour traiter des pathologies où une activité cellulaire est anormale, notamment en cancérologie ».

En avril 2010, un chat atteint d'une tumeur épithéliale superficielle récidivante a été traité avec la technologie Radlight®. Le souhait était de ne plus lui appliquer de traitements traditionnels à effets secondaires importants(irradiation, chirurgie, chimiothérapie...). Les résultats immédiats sont très encourageants car la tumeur a totalement régressé sous une semaine, ce qu'ont confirmé des analyses histologiques.

L'enjeu de ce premier essai en médecine vétérinaire était d'évaluer si le taux de radicaux libres induits par Radlight® était suffisant pour détruire l'ensemble de la tumeur de manière sélective. Philippe Rochon, Directeur R&D d'OSYRIS MEDICAL, précise que « Cette approche physicienne est tout simplement inédite en médecine. La mise au point de Radlight® a nécessité de lever de nombreux verrous technologiques pour concevoir la configuration lumineuse nécessaire ». Jaouad

Zemmouri, PDG du groupe, ajoute que : « La stratégie d'OSYRIS MEDICAL est de mettre au point de nouvelles utilisations thérapeutiques de la lumière. Nous avons dans un premier temps exploité les propriétés thermiques des lasers, dans des applications comme la lipolyse, le traitement de l'insuffisance veineuse. Nos recherches en amont sur les effets résonants de la lumière ouvrent aujourd'hui des possibilités de traitement des pathologies telles que lecancer ou la dégénérescence maculaire liée à l'âge.

Ces travaux sont longs et coûteux à mettre en oeuvre, surtout lorsque l'on propose une approche radicalement nouvelle en médecine, avec des photons qui se substituent aux molécules pharmaceutiques ». Le projet a été mené avec le soutien financier de l'Europe, d'OSEO, de Lille Métropole Communauté Urbaine et de la région Nord-Pas de Calais. L'étape suivante est claire : poursuivre les investissements permettant d'envisager les traitements sur l'homme.

Eurasanté

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top