RTFlash

L'Estonie innove avec le vote par Internet pour tous

Passionnée de hautes technologies, l'Estonie a encore innové en lançant le vote par internet pour tous, à l'occasion des élections municipales. De lundi 10 octobre à mercredi 12/10, les électeurs estoniens dans tout le pays ont eu la possibilité de voter avec leur ordinateur de chez eux ou bien de leur bureau. Ceux qui préfèrent déposer un bulletin de papier dans l'urne se déplaceront dimanche 16 octobre. "A notre connaissance, l'Estonie est le premier pays à pratiquer le vote électronique par internet sur une échelle nationale", affirme Ivar Tallo, chef de l'académie du e-gouvernement, un groupe de recherche estonien sur l'administration électronique.

Pour voter, il faut se connecter à un site internet sécurisé et utiliser sa carte d'identité électronique que l'on introduit dans un lecteur de carte. Quelque 60 % des 1,33 millions d'Estoniens ont une carte d'identité électronique, munie d'une puce et d'un code secret comme une carte bancaire. Peu de gens possèdent déjà un lecteur de carte. Mais il est possible alors d'aller dans les nombreuses bibliothèques publiques, qui offrent toutes des points d'accès à Internet et des lecteurs de cartes. Partie de presque rien, lorsqu'elle est sortie du carcan soviétique en 1991, l'Estonie est désormais l'un des pays les plus avancés dans l'utilisation au quotidien des hautes technologies dans l'Union européenne. Un exemple parmi d'autres : à Tallinn, la majorité des automobilistes ne perdent pas de temps à chercher des pièces et des horodateurs pour leur stationnement. Ils paient directement par SMS avec leur téléphone mobile. Pays en plein essor grâce à des réformes économiques radicales --la croissance au second trimestre a atteint un taux vertigineux de 9,9 %--, l'Estonie a adopté très tôt l'Internet, qui a désormais pénétré tous les niveaux du pays, depuis le gouvernement jusqu'aux villages les plus reculés.

Et alors que le pays est encore l'un des plus pauvres de toute l'UE, le taux de pénétration de l'Internet haut débit est l'un des plus élevés. L'accès à l'Internet a été inscrit comme un droit constitutionnel et les citoyens peuvent effectuer un grand nombre de formalités adminstratives en ligne, à commencer par la déclaration d'impôts. Le gouvernement a été le premier au monde, il y a cinq ans, à abolir le papier pour ses réunions de cabinet. Les ministres utilisent uniquement les documents qu'ils ont mis sur le réseau interne du gouvernement. Dès leur adoption, les décisions sont mises en ligne à disposition du public. Le Premier ministre Andrus Ansip a lui-même voté par internet lundi, en utilisant l'ordinateur de son bureau, en présence de nombreux journalistes. "J'ai décidé d'essayer cette innovation", a-t-il dit, "cela n'a duré que quelques minutes et c'était très simple". Si le vote par Internet fonctionne bien pour ce scrutin, le Parlement examinera un projet de loi pour autoriser son utilisation pour les prochaines élections législatives prévues en 2007.

AFP

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top