RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

L'énergie renouvelable, priorité du Royaume-Uni

Brian Wilson, ministre britannique de l'Energie, a annoncé que 2002 serait "l'année du renouvelable" dans son pays et que le gouvernement avait l'intention d'investir quelque 420 millions d'euros au cours des 3 prochaines années dans la mise au point de technologies sur l'énergie renouvelable. A l'heure actuelle, moins de 3 pour cent de l'électricité du Royaume-Uni provient de sources renouvelables, mais le gouvernement a pris l'engagement d'atteindre dix pour cent à l'horizon 2010. Dix pour cent, tel est également l'objectif fixé par le Royaume-Uni pour 2010, conformément aux recommandations de la Commission européenne. L'objectif global fixé pour l'UE est toutefois de 22 pour cent et le pourcentage visé par le Royaume-Uni est l'un des plus bas de l'UE". Une fraction substantielle du financement britannique sera consacrée au déploiement de la première génération d'exploitations éoliennes en mer et de centrales électriques à récolte énergétique, deux des domaines qui offrent le plus grand potentiel de croissance. "Des projets potentiellement viables ont aujourd'hui la possibilité d'obtenir le soutien et l'accès dont ils ont besoin. Je souhaite appuyer chacune des technologies de l'énergie renouvelable jusqu'au stade où l'on pourra déterminer lesquelles possèdent un avenir viable dans le contexte britannique. Certaines opportunités existent pour des projets extrêmement modestes, à l'échelle d'une communauté ou même d'un ménage, tout comme pour des projets de grande envergure", a déclaré M. Wilson. M. Wilson a conscience qu'il a établi un objectif ambitieux, bien qu'il soit inférieur à celui de la Commission européenne. "Bien entendu, j'espère que nous placerons la barre plus haut que 10 pour cent après 2010. Le fait est toutefois que nous démarrons d'un niveau faible et qu'une volonté solide, notamment de la part du gouvernement, sera nécessaire pour atteindre ces 10 pour cent", a-t-il commenté. Le plan d'action de la Commission pour parvenir aux 22 pour cent implique des mesures liées au marché intérieur dans les domaines réglementaire et fiscal, un renforcement des politiques communautaires qui influencent la pénétration croissante des énergies renouvelables, des propositions d'intensification de la collaboration entre les Etats membres, et des mesures de soutien pour faciliter les investissements et favoriser la diffusion d'informations au sujet des énergies renouvelables.

Cordis : http://dbs.cordis.lu/cgi-bin/srchidadb?

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top