RTFlash

Matière

L'électricité terrestre pourrait-elle être produite…sur la Lune ?

Produire sur la Lune une partie de l'énergie dont la Terre a besoin est une idée assez ancienne même si elle relève encore aujourd'hui de la science-fiction. Notre satellite recèle notamment une réserve de plusieurs centaines de milliers de tonnes d'hélium-3, un isotope non radioactif de l'hélium qui pourrait, dans un futur assez lointain, être utilisé pour produire de l'électricité en grande quantité par fusion thermonucléaire contrôlée.

Mais à plus court terme, il existe d'autres projets énergétiques dans les cartons et notamment celui, très sérieux, imaginé par par la firme japonaise de construction Shimizu Corporation. Baptisée "Luna Ring" (anneau lunaire), ce projet vise rien moins que la construction, sur tout le pourtour de l’équateur lunaire (qui mesure 11.000 km de long), d'une bande de 400 kilomètres de large composée d’une multitude de canaux solaires photovoltaïques. L’électricité ainsi produite serait ensuite redirigée vers la Terre sous la forme de micro-ondes puis reconvertie en électricité par un réseau de stations terrestres.

Selon Shimizu Corporation, cet anneau lunaire serait en mesure d'acheminer sur Terre environ 13.000 Térawatts par heure, c'est-à-dire plus de trois fois la consommation américaine d'électricité ou encore 60 % de la production électrique mondiale.

Les matériaux de construction nécessaires à ce projet seraient directement extraits sur la Lune et transformés sur place, grâce à des unités de production robotisées. Shimizu Corporation précise que la réalisation de son projet pourrait commencer vers 2035 mais ne s'avance pas sur le coût d'un tel programme !

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Shimizu

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • La thermoélectricité, future source d'énergie renouvelable ?

    La thermoélectricité, future source d'énergie renouvelable ?

    Certains matériaux dits thermoélectriques ont la faculté de transformer directement la chaleur en électricité. Mais ce processus entraîne des coûts importants, pour des rendements assez faibles. ...

  • Un laser pour recharger les drones en vol

    Un laser pour recharger les drones en vol

    Les drones actuels restent d'un usage limité, à cause de leur faible autonomie de vol. C'est l’importante consommation énergétique des moteurs qui grève l’autonomie de leurs batteries. Mais un ...

  • Des fenêtres intelligentes low cost

    Des fenêtres intelligentes low cost

    Réduire de 20 % la consommation énergétique des bâtiments, et ce à moindre coût. Telle est la promesse offerte par une technologie inédite développée par des chercheurs ...

Recommander cet article :

  • Jean Martinez

    20/12/2013

    Et pourquoi ne pas ressortir le brevet de Nikolas Tesla sur l'Energie Libre ? Energie non polluante et gratuite. On marche sur la tête.

  • back-to-top