RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

L'écriture a l'échelle nanométrique

Une méthode de "nano- écriture" a été développée par une équipe de scientifiques menée par le professeur Yukio Yamaguchi de l'universite de Tokyo, ainsi qu'une équipe de chercheurs du Japan Chemical Innovation Institute. En utilisant la différence d'intensité entre rayons lumineux émis par une fine membrane composée de particules chimiques posée sur un substrat de verre, les lettres U et T d'une taille d'environ 200 nm ont pu être écrites sur la membrane. Le nouveau procède pourra contribuer au développement des mémoires optiques de haute densité. La technologie permet également la formation de cette membrane sur un substrat de plastique mais les modifications faites sur l'intensité lumineuse ne durant qu'un jour, l'équipe prévoit de développer une méthode qui permette un stockage de données plus long. Les chercheurs pensent qu'il sera possible, avec cette technologie, de stocker des informations sur des composants ayant des surfaces de seulement 50nm2, avec des taux de moins de 100 Gbytes par pouce carre soit 25 fois plus que les DVD. Les recherches sont conduites sous l'égide du Ministère de l'économie, des finances et de l'industrie (METI).

BE Japon : http://www.adit.fr

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top