RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

L'atmosphère garde sa capacité d'auto-nettoiement, sauf pour le CO2

Une équipe internationale de chercheurs a indiqué que l'atmosphère terrestre continuait à maintenir sa capacité à s'auto-nettoyer des polluants et de gaz à effet de serre, à l'exception du CO2. Cette recherche devrait mettre fin à une controverse sur cette question, certains experts ayant jugé que la capacité de l'atmosphère à se débarrasser des agents polluants était fragile et sensible aux changements environnementaux.

Ces chercheurs, menés par l'Agence océanique et atmosphérique américaine (NOAA), ont mesuré les niveaux de radicaux hydroxyle, agent clé pour nettoyer l'atmosphère d'un grand nombre de polluants et de certains gaz à effet de serre.Ces niveaux fluctuent seulement de quelques points de pourcentage d'une année sur l'autre, pas de 25% comme cela a été estimé dans certaines études, montrent ces travaux parus dans la revue Science datée du 7 janvier.

«Ces nouvelles mesures de l'hydroxyle donnent aux chercheurs une vue plus étendue de la capacité de l'atmosphère à s'auto-nettoyer», souligne Stephen Montzka, chimiste à la NOAA et principal auteur de cette communication.«Nous n'avions pas jusqu'alors été en mesure de confirmer cette propriété fondamentale de l'atmosphère», ajoute-t-il. Selon lui, cette découverte conforte la confiance dans les projections des modèles sur les volumes de polluants de l'air.Le radical hydroxyle, formé d'un atome d'oxygène et d'un atome d'hydrogène, à une durée de vie extrêmement brève dans l'atmosphère, ce qui rend sa mesure très difficile à l'échelle du globe.

Canoe

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top