RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

L'acide folique diminue le risque de prématurité

Déjà connue pour réduire le risque de spina bifida- une malformation congénitale gravissime -, la supplémentation en acide folique un an avant une grossesse diminuerait de 70 % le risque de naissance prématurée. Une donnée qui pourrait déboucher sur de nouvelles recommandations.

Le Professeur Radek Bukowski et ses collègues de l'Université du Texas à Galveston, ont travaillé à partir d'une cohorte de 38 033 femmes en âge de procréer. Chacune devait rapporter précisément la quantité d'acide folique qu'elle prenait.

Au terme de leur travail, les auteurs ont conclu qu'une supplémentation 12 mois avant le début d'une grossesse « permettait une réduction de 70 % du risque de naissance très prématurée » (entre la 20ème et la 28ème semaine). Quant à la dose optimale, elle est estimée à 400 microgrammes par jour. Budowski espère ainsi que les professionnels de santé inciteront leurs patientes à envisager une supplémentation en acide folique. Rappelons qu'en France, le Collège national des Gynécologues Obstétriciens la recommande pour chaque femme désirant un enfant.

Yahoo

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top