RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

L'Académie des Sciences recommande la constitution d'un "Internet public

L'Académie des sciences a publié le 25 janvier son rapport, rédigé à la demande du Président de la République, sur trois grandes questions : l'accès de tous à la connaissance, la préservation du cadre de vie et l'amélioration de la santé de chacun. Dans son rapport, l'Académie formule des propositions concrètes pour éclairer, au seuil du 21ème siècle, les choix politiques concernant le traitement informatique du savoir, la connaissance de la planète et le cadre de vie, la compréhension du vivant. La question de l'accès de tous à la connaissance et du traitement informatique du savoir donne lieu, sous des angles variés, à de nombreuses demandes d'expertise et de débats publics. Nous sommes en train de vivre une mutation technologique qui conduit à une rupture culturelle : nouvelles approches de l'enseignement et de la formation, universités virtuelles, réseaux de laboratoires, projets collectifs de jeunes collégiens européens, neurosciences. C'est l'ensemble du rapport à la connaissance qui est remis en question quand les moyens d'accès et les outils changent. Alors que notre société prend conscience de la valeur et de la fragilité de son environnement, le refus croissant des risques et des incertitudes impose des contraintes sans cesse plus difficiles à satisfaire. Il est possible de dépasser ces appréhensions en adoptant une démarche dynamique et ouverte : la transition vers le développement durable. Mais notre connaissance des mécanismes qui régissent l'évolution de la planète est encore partielle ; nous avons donc des besoins de recherche importants qui sont soulignés dans ce rapport. La science, le droit international, la mesure, la comptabilité et le contrôle doivent être les guides de l'action. La biologie est aujourd'hui une des premières priorités scientifiques. Mais tout est il fait pour répondre à la demande de notre société ? La définition d'axes de recherche prioritaires et de solutions pour la suppression de certains blocages sont explicités dans plusieurs domaines (vieillissement, prévention, maladies infectieuses émergentes, maladies orphelines, médicament et nouvelles thérapeutiques,...) La nécessité de la poursuite de recherches fondamentales en neurosciences, en biologie du développement, et en biologie végétale - recherches toujours complétées par la génomique - est soulignée. Ce rapport étudie, de manière approfondie et sans concession, les questions posées à l'Académie, rappelant les succès de la Science et de la Technologie, évoquant les espoirs, signalant les difficultés, s'interrogeant sur la notion de risque, sur le principe de précaution et le développement durable, sur l'avenir de la simulation, sur la maîtrise de la complexité notamment par l'étude des systèmes dont l'enseignement devrait être renforcé, tout cela en insistant sur le respect de l'Homme et de la Nature. Il devrait contribuer à réconcilier Science et Société.

"Accès de tous à la connaissance - Préservation du cadre de vie - Amélioration de la santé. Trois enjeux" : http://www.academie-sciences.fr/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top