RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Espace

JUICE, une nouvelle mission d’exploration vers Jupiter et ses lunes

La mission JUICE vient d’être sélectionnée par l’Agence spatiale européenne dans le cadre du programme Cosmic Vision 2015-2025. Elle atteindra Jupiter et ses lunes glacées en 2030 et les étudiera durant trois ans, avec une attention toute particulière pour l’intrigante Ganymède.

  • Une nouvelle mission vers Jupiter, 30 ans après Galileo

« JUICE est la première mission d’exploration entièrement européenne qui se dirigera vers une planète géante », remarque Richard Bonneville, directeur adjoint des programmes au CNES. « Ce genre d’aventure n’a lieu que tous les 30 ans, c’est une chance d’y participer ! », avoue Olivier Grasset, co-responsable scientifique de JUICE au Laboratoire de Planétologie et Géodynamique de Nantes.

Quelle est la destination de cette mission ? Le système de Jupiter, la plus grosse planète du système solaire. Et si elle a été baptisée JUICE (JUpiter ICy moons Explorer), c’est qu’elle va explorer 3 des lunes glacées de Jupiter : Ganymède, Europa et Callisto. La mission vient d’être sélectionnée par l’ESA dans le cadre du programme Cosmic Vision 2015-2025 et le CNES soutiendra la réalisation des contributions instrumentales des laboratoires français.

« La sonde Galileo a mis en évidence la présence d’océans liquides sous la croûte de glace de ces lunes mais également la complexité des interactions entre ces lunes et Jupiter dont la magnétosphère est très active, retrace Olivier Grasset. Avec JUICE, nous allons essayer de caractériser ces phénomènes. »

Des informations précieuses pour avancer dans la compréhension des systèmes exoplanétaires, et plus spécifiquement de l’émergence d’environnements viables autour des planètes géantes. JUICE devrait, entre autre, permettre de dresser le portrait des « planètes océans » que l’on commence à découvrir dans d’autres systèmes planétaires.

  • A la conquête des lunes glacées de Jupiter

Lancée en 2022 depuis Kourou, JUICE atteindra Jupiter en 2030. « Baignée pendant 3 ans dans le champ magnétique de Jupiter, la mission devrait nous apporter une multitude d’informations sur la magnétosphère jovienne », raconte Olivier Grasset. La sonde va aussi analyser l’atmosphère tumultueuse de cette géante gazeuse.

Au cours de son périple, JUICE survolera Callisto, une lune composée à 50 % de glace. Elle survolera aussi Europa pour étudier les zones les plus actives de sa croûte glacée et identifier un site adapté à une future exploration in situ. Mais la vedette de cette mission reste Ganymède, une lune de 2 600 km de rayon, autrement dit plus grosse que Mercure !

« C’est la première fois qu’une sonde se mettra en orbite autour d’une lune de glace pour l’étudier en détails, remarque Olivier Grasset. Ganymède possède un océan qui est pris en sandwich entre 2 couches de glaces, tout comme Callisto, Titan, et vraisemblablement les planètes océans. De plus, elle est la seule lune glacée à posséder un champ magnétique propre. »

« C’est une mission de longue haleine et les scientifiques qui exploiteront les données ne seront peut-être pas les mêmes que ceux qui ont conçu les instruments, souligne Richard Bonneville. Il faut donc s’assurer du passage de relais au sein des équipes. » De son côté, Olivier Grasset conclut : « JUICE fera date au même titre que les missions Galileo et Cassini-Huygens, j’en suis persuadé ! »

CNES

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top