RTFlash

Les jeunes adultes sportifs réduisent leur risque de mortalité prématurée

Selon une étude américaine, réalisée pendant 27 ans sur 4 872 personnes âgées de 18 à 30 ans, par le Docteur Murthy (Université du Michigan), les jeunes adultes physiquement actifs et qui restent en forme réduisent leur risque cardiovasculaire et de décès prématuré au cours de leur vie adulte.

Les tests effectués sur un tapis roulant ont consisté en une série de neuf exercices de deux minutes chacun dont l'intensité a été accrue graduellement pour évaluer le niveau de forme physique. Les résultats suggèrent que pour chaque minute supplémentaire sur le tapis roulant, les participants ont pu réduire, près de 27 ans plus tard, de 15 % leur risque de mortalité de toute cause et de 12 % celui lié aux maladies cardiovasculaires.

Pendant la période de suivi de 27 ans, les auteurs ont procédé à différentes évaluations médicales des participants comme l'obésité, la masse du ventricule gauche du cœur, ainsi que la calcification des artères coronaires et la mortalité résultant de maladies cardiovasculaires.

Un second test sur le tapis roulant effectué sept ans après le début de l'étude, avec la moitié des participants, a montré au contraire un lien entre une dégradation de la forme physique et un accroissement de la mortalité prématurée et de maladies cardiovasculaires. Ainsi, une réduction d'une minute de la capacité à courir sur le tapis correspondait à une augmentation de respectivement 21 % du risque de décès prématuré et de 20 % de maladies cardiovasculaires dans les 25 ans…

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Université du Michigan

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top