RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Japon : De l'hydrogène à partir de bois

Un groupe de recherche du Institue of Multidisciplinary Research for Advanced Materials de l'université de Tohoku a découvert un procédé naturel de génération d'hydrogène à partir de la cellulose du bois. L'équipe de professeur Fumio SAITO a mis en évidence qu'un broyage physico-chimique à sec de la cellulose, suivi de sa caléfaction entraîne une synthèse à haut rendement d'hydrogène d'une grande pureté.

L'échantillon utilisé était composé de cellulose et d'un hydroxyde de métal qui servirait d'agent accélérateur de la réaction. Le mélange est broyé à sec puis chauffé dans un four électrique sous atmosphère d'argon. Un mélange gazeux est alors libéré, composé en pourcentage molaire à 93,5 % d'H2, 6,4 % de CH4 ainsi que de traces de CO et CO2. L'hydrogène moléculaire produit est considéré comme d'une grande pureté car il contient moins d'1 % de CO et peut de ce fait être utilisé directement dans des piles à combustibles à acide phosphorique (PAFC). Le résidu solide généré lors de la synthèse des gaz est composé de CaO et de CaCO3, témoignant d'un grand degré de transformation du CO2, estimé à 80 %.

La diffusion des piles à combustibles accroît le besoin en hydrogène. Cette méthode, relativement simple de synthèse à haut rendement d'hydrogène d'une grande pureté, à partir de biomasse telle que les débris de bois, a toutes les chances de connaître un rapide développement. Une demande de brevet a été déposée. Les résultats seront présentés lors de la conférence de la société japonaise des ingénieurs chimistes en septembre à Sapporo.

Institue of Multidisciplinary Research for Advanced Materials

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top