RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Investissements d’avenir : 2 projets dans le Rhône pour 6,7 millions d’euros

Laurent WAUQUIEZ, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et René RICOL,commissaire général à l’investissement ont dévoilé le 20 décembre les 36 projets lauréats de la deuxième vague de l’appel à projets « Equipement d’excellence ».

Cette action des investissements d’avenir a pour objectif de doter la France d'équipements scientifiques de taille intermédiaire (c'est-à-dire entre 1 et 20 millions d'euros) dans l'ensemble des domaines de recherche. L'utilisation d'équipements scientifiques de qualité, régulièrement renouvelés, conformes aux standards internationaux, est devenue une condition impérative de compétitivité au niveau international. Toutes les activités de recherche se structurent désormais autour de ces équipements, des sciences de la modélisation pour lesquelles des moyens de calcul de plus en plus puissants sont requis, aux sciences humaines et sociales qui nécessitent bibliothèques et bases de données, en passant par la physique, la chimie, les sciences de la terre, les sciences de la vie et les sciences de l'ingénieur qui s'organisent autour de plates-formes expérimentales.

A l’issue de cette deuxième vague, 210,3 M€ seront attribués aux lauréats d’ici à 2020.

Les 2 projets retenus étaient portés par le PRES (Pôle de Recherche et de l’Enseignement Supérieur :

  • Le Projet LILI, 4M€, il s’agit d’un équipement couplant l’IRM avec la tomographie de positons (IRM qui permet de mesurer en 3D l’activité métabolique d’un organe). Il n’existe que 3 dispositifs au monde comme celui-ci, ce sera le premier en France, il permettra des avancées dans le domaine de l’épilepsie, de la maladie de Parkinson, d’Alzheimer …C’est une reconnaissance du travail accompli par les neurosciences à Lyon, ceci vient couronner le projet Neurocampus.
  • Le Projet PHENOCAN, 2,7M€, il s’agit de phénotypage pour le cancer. Ainsi, l’achat des équipements, mais également une partie des coûts liés à leur fonctionnement, comme la maintenance, et certains personnels indispensables à l’installation ou à la mise au point de l’équipement, sont assurés par le financement.

Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

    Recommander cet article :

    back-to-top