RTFlash

Internet : vers la fin des mots de passe avec WebAuthn ?

Annoncé pour la première fois par le W3C et l’Alliance FIDO en novembre 2015, WebAuthn est maintenant une norme d’authentification qui ambitionne de remplacer le mot de passe pour sécuriser nos comptes en ligne. « Cette avancée est un grand pas en avant pour rendre le Web plus sûr – et utilisable – pour les utilisateurs du monde entier », a déclaré le W3C dans son communiqué de presse.

WebAuthn est une interface. C’est ce qu’on appelle une API. Cette Application programming interface utilise une cryptographie asymétrique (à clé publique) au lieu de mots de passe ou de textes SMS pour l’enregistrement, l’authentification et l’authentification à double facteur avec les sites Web.

Cela résout les problèmes de sécurité importants liés à l’hameçonnage (phishing), aux fuites de données et aux attaques visant les solutions à double facteur d’authentification, tout en augmentant considérablement la facilité d’utilisation. Les utilisateurs n’ont plus à gérer des dizaines de mots de passe toujours plus complexes (mots de passe dits « forts » pour être plus difficiles, voire impossibles à deviner).

WebAuthn peut se présenter sous la forme d’une clé de sécurité FIDO (de l’Alliance du même nom, Fast IDEntity Online) à connecter au port USB d’un ordinateur. Ce standard peut aussi être utilisé avec la reconnaissance digitale, faciale…

Ce standard pour navigateurs (ordinateurs et smartphones) et plates-formes en ligne est déjà pris en charge par Windows 10 et Android, ainsi que par Google Chrome, Mozilla Firefox (qui avait commencé à la supporter dès avril 2018), Microsoft Edge et Apple Safari (preview).

Les services et applications Web commencent à activer cette fonctionnalité. WebAuthn est déjà implémenté sur des sites tels que Dropbox, Facebook, GitHub, Salesforce, Stripe et Twitter.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Techniques de l'Ingénieur

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Microsoft vise l'ordinateur quantique en 2023

    Microsoft vise l'ordinateur quantique en 2023

    Microsoft a profité de sa conférence Build 2018 pour annoncer qu'au rythme actuel de progression de ses recherches, elle disposera d'un ordinateur quantique d'ici cinq ...

  • Un appareil photo sans objectif…

    Un appareil photo sans objectif…

    Depuis l’invention du sténopé puis des objectifs à lentilles, la photographie n’a jamais pu s'affranchir des contraintes imposées par les lois de l’optique. Une ...

  • Transformer toute surface en interface tactile…

    Transformer toute surface en interface tactile…

    Une jeune entreprise londonienne, HyperSurfaces, a mis au point une technologie qui s'affranchit des boutons physiques et écran tactile. Il est ainsi possible de transformer toute surface, dans ...

Recommander cet article :

back-to-top