RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Edito : Internautes : nous vivons actuellement un moment historique

En ce début de 1999, nous sommes en train de vivre un moment historique dans les domaines de la micro-informatique et d'Internet. Hier encore, c'était il y a quelques mois seulement, Internet n'était qu'une simple application dont on se servait parmi d'autres applications sur notre PC. Maintenant, nous sommes devenus une majorité d'utilisateurs personnels de PC connectés qui passons plus de temps sur Internet que sur toutes les autres applications réunies, installées sur nos micros. Ceci signifie que, d'une situation où Internet n'était qu'un simple prolongement de notre ordinateur personnel, nous sommes entrés dans un monde où notre PC n'est plus qu'un simple outil qui nous permet de naviguer sur Internet. Cette inversion fondamentale va profondément marquer l'avenir. Tout d'abord, sauf pour certaines applications tel que le traitement de l'image ou la reconnaissance de la parole, le composant discriminant dans notre micro-ordinateur ne va plus être le microprocesseur mais bien le modem. Cela met en évidence l'importance que va dorénavant prendre le débit des réseaux de télécommunications et le combat, sans quartier, qui sous nos yeux va devenir rageur, dès ces prochains mois, entre les solutions proposées par les compagnies traditionnelles de télécommunications sur leurs réseaux cuivrés (ADSL), les réseaux câblés (modem-câble) mais aussi les liaisons radio à 2,5 Mgbits (UMTS) sur nos futurs portables. Par ailleurs, cette inversion fondamentale nous permet de mieux comprendre pourquoi les portails des "majors" qui proposent dorénavant gratuitement et sur l'ensemble de la planète de gérer tout ce que nous avons encore l'habitude de stocker sur le "Bureau" de notre PC (Agenda, Adresses, Messagerie, Notes, etc...) prennent une telle importance et se préparent même, contre des abonnements et usages à durée garantie, à offrir aux internautes des PC gratuits. Mais surtout cette inversion fondamentale signe, du moins pour l'usage personnel, la fin de la domination sans partage des PC " Wintel " telle que nous la connaissons depuis bientôt 20 ans, pour laisser place à la montée en puissance de nombreuses machines légères et nomades (les MPC : Mobile Phone Computer ou WPC : Wireless Phone Computer) qui avant quelques années nous suivront dans toute notre vie et ce sous des formes très variées, que nous soyons au travail, à la maison, en voiture ou en voyage.

René TREGOUET

Sénateur du Rhône

Noter cet article :

 

Recommander cet article :

back-to-top