RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Intel subit un revers face à AMD dans les puces haut de gamme

Lancé en juillet dernier, le Pentium III cadencé à 1,13 Gigahertz, la puce pour PC la plus rapide d'Intel, a été retiré de la vente. Motif avancé par le numéro 1 mondial du microprocesseur : une anomalie sur un circuit entraînant des problèmes de fonctionnement avec certains logiciels. Certains acheteurs comme Dell avaient déjà suspendu leurs commandes en raison de l'incapacité d'Intel de fournir ce modèle en nombre suffisant. De l'aveu même d'Intel, le Pentium III 1,13 Ghz n'a d'ailleurs été livré « qu'en très petite quantité ». Coïncidence ? Cette décision de retrait intervient quelques heures après que son concurrent AMD a commencé la commercialisation de son propre microprocesseur le plus puissant du moment, l'Athlon 1,1 Ghz. Avec apparemment un portefeuille de clients bien garni. Soit «plus de 10 constructeurs» dans le monde, parmi lesquels Compaq, Fujitsu Siemens Computers, Gateway, Hewlett-Packard et IBM. Dans la course à la puissance qui anime la compétition entre les deux premiers fabricants mondiaux de microprocesseurs, AMD semble donc en position d'occuper seul le segment du très haut de gamme, au moins provisoirement. Et ce d'autant plus que le produit d'AMD est aussi moins cher que celui de son concurrent (853 dollars contre 990). Intel a malgré tout annoncé qu'il allait procéder «à une modification dans le design» de son modèle mais que l'intégration de cette modification au niveau de la production était susceptible de prendre «quelques mois». Autant dire trop à l'échelle de la loi de Moore sur la progression des performances des microprocesseurs. Les deux groupes, qui en étaient encore à des fréquences de 700 megahertz à l'automne 1999, travaillent en effet déjà sur des puces de 1,5 gigahertz qui doivent être lancées dans les prochains mois.

Expansion : http://www.lexpansion.com/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top