RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Intel mise sur le transfert optique pour accélérer les supercalculateurs

La technologie optique d'Intel devrait faire son entrée dans les supercalculateurs d'ici l'an prochain pour améliorer leurs performances globales grâce à des liaisons optiques qui transportent l'information plus rapidement que les câbles de cuivre entre l'ordinateur et ses unités de stockage.

« Si tous les nœuds de calcul sont connectés par des liens photoniques, cela commence à faire une différence au niveau de la performance applicative », précise Charlie Wuischpard, vice-président, directeur général de la division HPC d'Intel.

Déjà utilisé pour effectuer des transferts haut débit à faible consommation sur les réseaux de communication, le transfert de signaux sous forme lumineuse commence à s'étendre dans les PC et serveurs. La technologie Thunderbolt utilise la lumière pour relier à un débit de 20 Gbps des ordinateurs à des disques durs externes. Intel a aussi développé le connecteur optique MXC qui peut monter jusqu'à 1,6 Tbps sur le transfert de données entre serveurs.

La technologie optique requiert moins d'électricité pour transmettre le signal sur n'importe quelle distance, souligne Nathan Brookwood, analyste du cabinet Insight 64. Pour Intel, ce saut technologique doit lui permettre de réaliser un supercalculateur exaflopique d'ici 2020. 

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

ITW

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top