RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Infineon dit avoir conçu la plus petite cellule flash du monde

Le fabricant allemand de semi-conducteurs Infineon a conçu une nouvelle cellule pour mémoires flash qu'il décrit comme la plus petite au monde. Selon Infineon, la structure utilisée dans la nouvelle cellule devrait permettre à l'industrie de réduire encore la taille et le prix des puces mémoires flash, utilisées notamment dans les caméras numériques ou les téléphones portables. Les mémoires flash, qui stockent des informations sans avoir besoin d'alimentation électrique, sont composées d'un grand nombre de cellules. Cette innovation montre que le constructeur allemand, spécialisé dans les mémoires DRAM pour ordinateurs personnels, souhaite devenir un acteur important du secteur des mémoires flash. "Nous sommes entrés tard sur le marché du flash, seulement cette année", a déclaré Reiner Schönrock, un porte-parole de la société. "Mais nous sommes un des acteurs majeurs du marché des mémoires et nous voulons faire partie des leaders du secteur du flash", a-t-il ajouté. La nouvelle cellule a une largeur de 20 nanomètres, 5.000 fois inférieure à celle d'un cheveu humain et quatre fois inférieure à celle de la plus petite cellule flash existante, a affirmé Infineon. "La mémoire flash non volatile la plus avancée sur le marché mesure environ 90 nanomètres et réduire sa taille de moitié en utilisant les techniques classiques s'est avéré très difficile en raison de phénomènes liés à la nanophysique", a déclaré Infineon dans un communiqué.

Selon le constructeur, la structure tri-dimensionnelle unique utilisée dans sa nouvelle cellule permet aux puces de stocker un bit d'information en utilisant 100 électrons au lieu de 1.000. "Mille électrons sont nécessaires aujourd'hui pour distinguer 1 de 0, cela représente du temps et de l'encombrement", a ajouté Reiner Schönrock. Infineon a déclaré qu'il pourrait produire des puces utilisant ces cellules dans quelques années, à condition de résoudre des problèmes de fabrication liés à la petite taille des semi-conducteurs.

Reuters

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top