RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Inauguration à Grenoble de Minatec, premier centre européen sur les nanotechnologies

Le « Minatec », unique pôle européen de micro et nanotechnologies a été officiellement inauguré à Grenoble le 2 juin. "Je veux pour la Terre entière que microélectronique = Grenoble-Isère", a déclaré le ministre délégué à l'Industrie, François Loos, venu inaugurer ce centre de 45.000 m2, situé à l'entrée de Grenoble près du Commissariat à l'énergie atomique (CEA). M. Loos était accompagné d'André Vallini, président (PS) du conseil général de l'Isère et gestionnaire du projet, et de Jean Therme, directeur du CEA de Grenoble et initiateur du Minatec.

L'assistance, composée d'un millier d'industriels, d'élus et de personnalités, avait été filtrée à l'entrée du site, autour duquel un important dispositif de sécurité était déployé. Des incidents avaient éclaté à Grenoble lors d'une manifestation de centaines d'opposants aux nanotechnologies.

Minatec, dont le coût est, selon les dernières estimations, de 193,5 millions d'euros, concentre sur 8 hectares la recherche, l'enseignement et le développement industriel de composants électroniques dont la taille varie entre un millième (microtechnologies) et un milliardième de mètre (nanotechnologies). 4.000 personnes --ingénieurs, chercheurs et étudiants -- y sont employées.

"La manipulation de la matière est à l'échelle atomique et moléculaire et provoque le changement de ses propriétés physiques et chimiques, explique Bernard Barbier, directeur du Léti, le laboratoire d'électronique du CEA. Plus le composant est petit, plus on implante sur une même surface et meilleure est la performance".

Seuls deux centres peuvent rivaliser par la taille et le concept avec Minatec : Nanotec à Albany (Etat de New York) et Selete au Japon. Au total, 170 millions d'euros ont été investis dans la création du pôle Minatec.

Minatec

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

    Recommander cet article :

    back-to-top