RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Une heure de marche hebdomadaire suffit à éviter le handicap

Une heure par semaine de marche rapide suffit à éviter le développement de handicaps chez les personnes âgées souffrant de douleurs arthritiques, de raideurs au genou, à la hanche, cheville ou pied, rapporte cette étude de la Northwestern Medicine. 10 minutes par jour suffisent à préserver l'autonomie et "c’est à la portée de tous", commentent les auteurs dans l’American Journal of Preventive Medicine.

L’auteur principal, Dorothy Dunlop, professeur de médecine préventive à la Feinberg School of Medicine ajoute : « Ce seuil minimum peut motiver les personnes âgées inactives à amorcer une transition vers un mode de vie physiquement actif avec le large éventail d'avantages pour la santé associés à l'activité physique ». Un conseil simple pour les 40 % de personnes âgées souffrant d'arthrose et qui risquent, à terme, de développer un handicap, d'être victimes de chutes et de perdre leur autonomie.

Les chercheurs ont suivi durant 4 ans plus de 1.500 adultes souffrant tous de douleurs, de courbatures ou de raideurs aux articulations des membres inférieurs dues à l'arthrose, mais ne présentant aucune incapacité à l'inclusion dans l'étude. L'activité physique réellement pratiquée par chaque participant a été mesurée par accéléromètre.

L’analyse montre qu'une heure d'activité physique modérée à vigoureuse par semaine suffit : cette heure permet en effet, même chez les plus âgés, de maintenir la capacité à accomplir les tâches du quotidien telles que s'habiller ou traverser une rue avant le changement d'un feu de signalisation.

Au global, l’heure hebdomadaire d’exercice réduit de 85 % le risque de handicap lié à la mobilité (marcher trop lentement pour traverser une rue en toute sécurité), ainsi que de 45 % le risque de perte d’autonomie dans les activités de la vie quotidienne.

4 ans après le début de l'étude, 24 % des adultes n'ayant pas effectué cette heure d'activité physique intense marchent trop lentement pour traverser la rue en toute sécurité, et 23 % présentent des difficultés à effectuer seuls leur « routine matinale ».Cette étude montre qu’une heure suffit déjà à éloigner la perte de mobilité, le handicap et la dépendance.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash 

Eurekalert

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top