RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Hépatite C : une nouvelle avancée thérapeutique

Le laboratoire Gilead a annoncé le 3 avril les résultats positifs d’un essai clinique de phase 3 au Japon, évaluant le sofosbuvir, un inhibiteur de la polymérase analogue de nucléotide, administré en combinaison avec la ribavirine (RBV) pour le traitement de l’infection par le virus de l’hépatite C (VHC) chronique de génotype 2.

Cette étude a montré que 97 % des patients infectés par le VHC de génotype 2 ayant bénéficié pendant trois mois d'un traitement au sofosbuvir présentaient une réponse virologique excellente, même plusieurs mois après la fin du traitement.

Le Japon présente la particularité d'avoir un taux de cancer du foie très élevé, notamment à cause de l’infection chronique par le VHC. Dans ce pays, on estime que deux millions de personnes sont touchés par le VHC, dont au moins un quart possédent la souche du génotype 2 du virus. Or actuellement, les traitements disponibles pour ces patients sont très lourds et très longs (parfois plus d'un an) et ils entraînent souvent des effets secondaires importants.

Cette étude a montré que ce nouveau traitement rendait rapidement le VHC indétectable chez la totalité des 153 patients. En outre, les effets indésirables observés restent acceptables.

Compte tenu de ces résultats positifs, Gilead va déposer une demande de nouveau médicament pour le sofosbuvir auprès de l’Agence japonaise des produits pharmaceutiques et des dispositifs médicaux (PMDA) d’ici la mi-2014.

Article rédigé par Georges Simmonds

Pharma biz

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top