RTFlash

Le hasard maîtrisé ?

Un jour, alors que vous perdez votre temps et votre argent au casino, vous vous apercevez qu'un jeu de dés sur ordinateur a un comportement des plus étrange. Pour 100 lancers de dés consécutifs, c'est un chiffre impair qui sort à chaque fois. Vous vous prenez alors à rêver d'empocher le pactole. Faut-il commencer à parier sur les chiffres impairs ? Ou bien est-ce une superstition idiote ?Ce dilemme plonge les joueurs comme les mathématiciens dans une profonde perplexité : comment savoir si un événement pris isolément est le fait du hasard ou suit un schéma sous-jacent ? Le hasard est partout, dans le mouvement des cours de la Bourse comme dans celui des atomes, mais son caractère insaisissable est exaspérant. Si vous arrivez à le saisir, ce n'est plus du hasard. Un événement véritablement aléatoire ne se conforme à aucun schéma, et il est donc indescriptible. C'est du moins ce que semblent affirmer les théories classiques de la chance. Mais une opinion révisionniste, dénommée complexité de Kolmogorov, est en train de bouleverser cette idée jusqu'ici admise. A l'aide de cette théorie, les mathématiciens ont découvert une chose curieuse : il existe une partie de leur monde où les rôles habituels sont inversés, où le hasard est entièrement entouré par l'ordre, comme un lac est environné de terres. Une telle théorie constitue un énorme pas pour les mathématiciens. Les informaticiens vont jusqu'à comparer cette avancée à la percée qui a conduit à la physique quantique. Car elle signifie qu'il est possible de tracer et d'analyser les contours de ce lac de hasard, quel qu'il soit. Equipés d'une telle carte, les chercheurs devraient être en mesure de mieux explorer la nature de la chance et de résoudre des problèmes demeurés jusqu'ici insolubles. Et, dans le monde réel, les informaticiens, les analystes financiers et même les joueurs de casino pourraient en profiter.

Courrier International : http://www.courrierinternational.com/mag/INTsciences.htm

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top