RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

La Grippe aviaire fait ses premiers morts et s'étend en Asie

La grippe aviaire a fait son premier mort dans la population thaïlandaise, alors que l'épidémie paraissait avoir gagné le Laos et refaire surface en Corée du Sud, ce qui porterait à huit le nombre de pays touchés en Asie, selon les informations publiées lundi.La Thaïlande, où l'épidémie s'étend à huit nouvelles provinces, est devenue le deuxième pays où la grippe aviaire fait des morts chez l'homme, après le Vietnam et ses six décès. Elle compte également au moins trois malades, selon les autorités.

Cinq autres pays asiatiques -Indonésie, Cambodge, Corée du Sud, Japon, Taïwan- ont enregistré des foyers ayant touché les poulets mais pas la population. Un responsable de l'ONU a ajouté que le Laos avait sans doute lui aussi été contaminé et s'apprêtait à l'annoncer officiellement après la mort de milliers de poulets. Dimanche, l'Indonésie avait reconnu être infectée après de premières dénégations. En Thaïlande, un garçon de six ans mort à Bangkok dimanche soir est l'un de deux enfants contaminés dont le gouvernement avait fait état vendredi, révélant pour la première fois la présence de la grippe aviaire dans le pays où de nombreux élevages ont été décimés depuis novembre. "Un enfant de (la province de) Kanchanaburi qui était hospitalisé à Bangkok est mort hier soir", a annoncé le ministre de la Santé, Mme Sudarat Keyuraphan. "Son état s'était rapidement aggravé une fois qu'il a été contaminé", a-t-elle précisé.

Elle a reconnu que trois autres patients étaient porteurs du virus et qu'il y avait d'autres cas suspects. Les malades sont un garçon de 7 ans, une fillette de 10 ans et une femme de 58 ans, tous de la province centrale de Suphan Buri. Il n'a pas encore été établi si un homme mort vendredi avec les symptômes était décédé de la grippe aviaire. Le ministre de l'Agriculture Somsak Thepsuthin a annoncé lundi que le virus avait été décelé dans des élevages de huit nouvelles provinces, portant le total à dix. Jusqu'à présent seules les deux provinces centrales de Suphan Buri et Kanchanaburi étaient officiellement contaminées. Près de 11 millions de poulets ont été décimés ou détruits en Thaïlande depuis novembre dans 24 des 76 provinces du pays, premier exportateur d'Asie mais qui a vu ses marchés extérieurs se fermer en quelques jours.

Le Laos est suspecté d'être lui aussi concerné par la grippe aviaire et va devoir l'admettre publiquement très prochainement, face à la mort de "milliers de poulets", a déclaré lundi à l'AFP un responsable des Nations Unies sous couvert de l'anonymat. "Jusqu'à vendredi dernier, le ministère de l'Agriculture parlait de choléra, mais maintenant ils doivent admettre que c'est le virus du poulet", a-t-il ajouté.

Enfin, un nouveau foyer suspect a été signalé en Corée du Sud après une trêve de deux semaines, ont déclaré lundi les autorités sanitaires. Une zone de quarantaine a été mise en place autour d'un élevage de Cheonan, à 90 km au sud de Séoul, où des milliers de poulets sont morts la semaine dernière. Des tests sont effectués alors que la maladie a touché 16 régions de Corée du Sud, entraînant l'abattage de près de deux millions de volailles depuis l'apparition du virus le 15 décembre. Aucun nouveau foyer n'avait été signalé depuis le 14 janvier.

OMS :

http://www.who.int/en/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top