RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Google veut changer les images du Web

Google vient d'annoncer qu'il développait en interne un nouveau format d'image pour le Web. Baptisé WebP (prononcez weppy), ce nouveau format « avec perte » repose sur le moteur de compression vidéo maison, V8, et réduirait de façon substantielle la taille des images sur le Web, donc la vitesse de chargement des pages. D'après Google, les images et les photos représenteraient en effet 65 % des données transférées sur le Web chaque jour !

Sur un échantillon de 1 million d'images (Jpeg, PNG et GIF), Google a estimé que sa nouvelle technique de compression avait réduit en moyenne le poids de celles-ci de 39 %. « La plupart des formats d'image communs sur le Web ont été établis il y a une décennie et sont basés sur les technologies dont on disposait à l'époque », indique Richard Rabbat, chef de produit Google. Une précision qui permet de comprendre ce que le géant du Web a en tête : supplanter les formats actuels...

Pour l'instant, WebP est encore embryonnaire : Google fournit seulement une preview pour les développeurs (sous Linux seulement) qui voudraient convertir leurs images en WebP et obtenir un retour. L'entreprise a également mis en ligne une galerie permettant de comparer les images aux formats Jpeg et WebP. Si les différences ne sont guère visibles à l'oeil, on peut cependant constater que les images WebP gagnent en légèreté.

Attention cependant : comme il n'existe aucun navigateur capable de lire du WebP pour l'instant, ces images sont compressées en WebP puis « encapsulées » au format PNG... donc souvent plus lourdes que les originales ! Cette galerie ne sert en effet qu'à vérifier la qualité des images en WebP.

Reste à savoir si Google rencontrera le succès là où bien d'autres formats ont échoué, faute de standardisation...

O1Net

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top