RTFlash

Google propose un réseau internet WiFi gratuit à San Francisco

Google a proposé de développer un service gratuit de réseau internet sans fil à l'échelle de la ville de San Francisco et de ses 700.000 habitants. Le moteur de recherche a annoncé avoir répondu à une "demande d'information et de commentaires" formulée par la mairie californienne pour tester des services internet locaux sans fil de type WiFi, une technologie de communication sans fil à courte portée. Le maire, Gavin Newsom, souhaitait étudier l'idée d'un réseau municipal universel et abordable. "Google a soumis une proposition d'offre d'accès internet sans fil (WiFi) pour toute la ville de San Francisco", a déclaré la société de Mountain View.

L'accès au réseau WiFi pourrait être financé par la publicité en ligne, a expliqué un porte-parole du moteur de recherche. L'offre de Google le mettrait en concurrence avec les fournisseurs locaux d'accès internet haut débit tels que l'opérateur téléphonique SBC Communications ou le câblo-opérateur Comcast. Le projet de services WiFi municipaux de Philadelphia a rencontré une forte opposition de l'opérateur télécoms Verizon Communications. Chicago et New York étudieraient également des offres similaires. "Cette proposition se limite à San Francisco et nous n'avons pas de projets d'extension de ce service communautaire hors de la baie (de San Francisco)", dit le communiqué de la société californienne qui a testé localement cet été un service appelé "Google WiFi". S'il devait être choisi pour ce projet, Google travaillerait avec une gamme variée de partenaires pour lui permettre de mettre en place et de gérer ce service sans fil, a expliqué Nathan Tyler, porte-parole du moteur de recherche. Le Wall Street Journal mentionne le nom de Wireless Facilities. D'autres entreprises ont répondu à l'appel de la mairie de San Francisco dont le fournisseur d'accès à internet, EarthLink, ajoutait le quotidien financier.

Reuters

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top