RTFlash

Google prépare un bracelet de télésanté polyvalent

Google a conçu, dans son laboatoire de recherche "Google X", un bracelet de suivi de la santé qui va pouvoir être utilisé lors d’essais cliniques ou de tests de médicaments. Il permettra d'envoyer aux chercheurs des informations en temps réel sur l’évolution des patients.

Ce bracelet expérimental, développé au sein du labo Google X, est capable de mesurer le pouls, le rythme cardiaque et la température à la surface de la peau du porteur. Il peut aussi enregistrer des données extérieures comme l’exposition au bruit ou à la lumière.

Ce dispositif ne sera pas vendu au grand public, a précisé Andy Conrad, responsable du département des sciences humaines chez Google, à Bloomberg.

Il existe, certes, des bracelets et des fonctions de surveillance santé, notamment dans les smartwatches sous Android Wear. Mais tous ces outils ne sont pas assez précis pour des études médicales et c’est là qu’est intervenu le labo Google X. « Notre objectif est d’en faire un outil médical qui sera prescrit aux patients ou utilisé lors d’essais cliniques », a-t-il ajouté. Google va collaborer avec des chercheurs universitaires et des fabricants de médicaments pour tester la précision des mesures de ce bracelet et obtenir son autorisation auprès des autorités de santé américaines et européennes, a poursuivi Andy Conrad. Les premiers essais démarreront dans le courant de l’été.

A plus long terme, Andy Conrad espère bien que ce type d’appareil sera utilisé par des gens bien portants pour les alerter des premiers signes de maladies. « Dans 20 ou 30 ans, les médecins en fourniront un à tous leurs patients », prévoit Andy Conrad.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Bloomberg

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • GlucoMe prend en charge à distance les diabétiques

    GlucoMe prend en charge à distance les diabétiques

    Fondée par Dov Moran, l’inventeur de la clé USB, la société GlucoMe a développé un système digital complet d'’assistance aux diabétiques. Le patient relève lui-même son taux d'insuline grâce à un ...

Recommander cet article :

back-to-top