RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Le GlycA prédit le risque à plus de 10 ans de mourir d’une infection

Selon une étude australo-finlandaise, un marqueur sanguin permettrait de prédire, chez des sujets apparemment sains, le risque d’infection sévère dans la décennie à venir. Le GlycA, déjà connu comme marqueur prédictif de la mortalité à court terme, serait aussi un marqueur d’inflammation chronique et, par-là, de la mortalité à long terme.

Pour identifier le GlycA, les chercheurs ont analysé les données biologiques et génétiques issues de plus de 10 000 sujets. Le taux de GlycA s’est révélé stable au-delà d’une période de 10 ans parmi eux. Chez des sujets apparemment en bonne santé, un taux élevé de GlycA était associé à une élévation de nombreuses cytokines pro-inflammatoires et à une expression génique majorée de l’activité neutrophile, « suggérant que les individus à GlycA élevé sont dans un état de réponse inflammatoire chronique ».

Ces données moléculaires ont été confirmées par les dossiers médicaux. Un taux élevé de GlycA était associé à un risque augmenté d’infections graves respiratoires et non localisées, en particulier des septicémies et des pneumonies. Les chercheurs espèrent que la compréhension des mécanismes impliqués permettra à l’avenir de « court-circuiter » ce risque.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Cell

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top