RTFlash

Les glaciers du Groenland rejettent de plus en plus de glace dans l'océan

Non seulement ils fondent mais ils glissent aussi plus vite vers l'océan. Soumis au réchauffement du climat, les glaciers du sud du Groenland rejettent de plus en plus de glace dans l'Atlantique, contribuant ainsi davantage à l'élévation du niveau de la mer qu'on ne le pensait jusqu'ici, affirment des chercheurs américains. En raison de l'accélération de leur progression vers l'océan et d'une fonte accrue, ces glaciers pourraient désormais représenter près de 17 % de la hausse annuelle du niveau de la mer, selon Eric Rignot, du Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena. Un chiffre deux fois plus élevé que les précédentes estimations.

La hausse de la température de l'air semble être la cause de l'accélération de la marche de ces glaciers, qui avancent de 13 à 15 kilomètres par an pour les plus rapides et rejettent une quantité croissante de glace dans l'Atlantique. Eric Rignot et Pannir Kanagaratnam, de l'université du Kansas, soulignent que leur étude est la première à prendre en compte des données indiquant un changement récent de la vélocité des glaciers du Groenland.

"Le comportement des glaciers qui rejettent de la glace dans l'océan est l'aspect le plus important pour comprendre la manière dont une couche de glace évolue lors d'un changement climatique", souligne M. Rignot. "Les glaciers peuvent réagir rapidement aux changements de températures. "Selon les deux chercheurs, des températures plus élevées augmentent la quantité d'eau fondue à l'endroit où les glaciers glissent sur la roche. Cet apport joue un rôle de "lubrifiant" facilitant la descente des glaciers vers l'Atlantique.

Les scientifiques ont étudié la vitesse des glaciers grâce à des données satellitaires collectées entre 1996 et 2005. Si la hausse des températures gagne le nord du Groenland, les glaciers de cette région devraient à leur tour accélérer leur marche vers l'océan, soulignent les deux chercheurs. Le seul moyen d'endiguer cette perte de glace serait que le Groenland reçoivent davantage de chutes de neige, selon Julian Dowdeswell, de l'université de Cambridge.

AAAS

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top