RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Les glaciers alpins vont-ils disparaître en 2100 ?

Michael Zemp de l'Université de Zurich et ses collègues ont constaté qu'entre 1850 et 1970, les glaciers alpestres avaient perdu 35 % de leur superficie totale ; en 2000, pratiquement 50 % de cette surface avait disparu. Leurs évaluations indiquent également que le volume glaciaire actuel ne représente plus qu'un tiers de celui occupé en 1850. En utilisant des modèles basés sur le rythme de régression des glaciers, sur les températures et les niveaux de précipitations prévus au cours du siècle à venir, les chercheurs estiment qu'un réchauffement de trois degrés de l'air estival réduirait la couverture actuelle des glaciers alpins de 80 %. De plus, si les températures devaient s'élever de 5°C, les Alpes se retrouveraient totalement dépourvues de glaces éternelles extérieures en 2100.

Selon le panel intergouvernemental sur le changement climatique (IPCC), une augmentation de la température de un à cinq degrés Celsius d'ici la fin du siècle est un scénario plausible. Les chercheurs suisses indiquent que pour chacun l'augmentation de température d'un degré Celsius, les précipitations devraient augmenter de 25 % pour compenser la perte glaciaire. « Notre étude montre que la majorité de glaciers alpestres pourraient disparaître au cours les prochaines décennies », souligne Michael Zemp, auteur de l'étude. Avec une augmentation de la température d'été de plus de trois degrés Celsius, seuls les plus grands glaciers, tels que le grand glacier d'Aletsch en Suisse, et ceux sur les crêtes de montagne les plus élevées pourraient voir le 22ème siècle.

BS

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top