RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

La Géolocalisation Wi-Fi : une technologie très prometteuse

Imaginez que le Congrès dans lequel vous venez d'entrer vous fournit immédiatement le plan de l'étage où vous vous trouvez, le programme des conférences et même la liste, avec photos, des participants. Vous entrez dans une galerie marchande et vous êtes immédiatement guidés vers le magasin d'antiquités que vous cherchez. Science-Fiction ? Non, plus tout à fait grâce à une technologie née il y a à peine 4 ans et qui est en train d'exploser : la géolocalisation Wi-Fi. Essentiellement utilisable dans le cadre d'un hotspot composé de plusieurs antennes, cette technologie identifie sur quelle cellule se trouve l'utilisateur et peut lui adresser un contenu géolocalisé pertinent.

La géolocalisation Wi-Fi peut trouver des applications dans de nombreux domaines, sécurité, santé, transports, commerce... Dans le domaine médical par exemple, elle peut permettre de laisser circuler les pensionnaires d'une maison de retraite ouverte atteints de la maladie d'Alzheimer sans en perdre la trace. Ce service est déjà proposé par la société finlandaise Ekahau qui propose une remarquable solution logicielle, qui n'exige aucun équipement particulier sur les stations de base Wi-Fi. Le dispositif repose sur la mesure de l'intensité du signal émis par un appareil ou un "tag" (mini-boîtier). Avant de rendre le système opérationnel dans un espace donné (les locaux d'une entreprise, un hôpital...), celui-ci doit être modélisé (en 3D s'il y a plusieurs niveaux) ; puis une personne circule dans les lieux avec un terminal Wi-Fi, ce qui permet de mesurer les variations de l'intensité du signal selon les lieux où elle se trouve, et ainsi, de repérer par la suite n'importe quel objet sur la carte des lieux.

L'objet ou la personne à repérer est alors équipé d'un micro-boîtier Wi-Fi. Afin d'économiser sa batterie, celui-ci n'émet que de manière intermittente, et uniquement lorsqu'il est en mouvement. Un boîtier revient aujourd'hui à près de 60 euros, mais les générations à venir, plus petites, devraient baisser jusqu'à 25 euros.

Autre application médicale : l'hôpital privé Richland, en Caroline du Sud, localise ainsi en permanence 13 000 équipements médicaux coûteux, ce qui lui permet de réduire ses stocks, de mettre plus rapidement le bon équipement en place au bon endroit et d'accélérer les opérations de maintenance.

Cette technologie est également utilisée par la ville d'Oulu, capitale du nord de la Finlande, pour faciliter aux lecteurs la recherche d'un rayonnage dans sa bibliothèque. Cette ville aurait l'intention d'étendre le dispositif à l'ensemble de l'espace urbain.

La société franco-suédoise ApperaNetworks est en pointe au niveau mondial sur cette technologie très prometteuse. Elle a fait fin 2004 une démonstration très convaincante de services de géolocalisation dans un bus de la RATP équipé de la technologie sans-fil WiFi. Concrètement, ce service devrait permettre aux passagers des bus du futur de bénéficier d'informations, telles que des horaires de correspondance, des plans de proximité ou des renseignements pratiques en fonction de l'heure de la journée et de la localisation exacte du bus. Ces informations seront accessibles depuis n'importe quel terminal disposant d'une connexion WiFi.

Grâce à ce système, si un bus s'approche de la Gare du Nord, les voyageurs équipés de terminaux Wi-Fi peuvent immédiatement demander les horaires des prochains métros ou RERs au départ de cette gare, ou encore parcourir une liste de commerces et de restaurants locaux. Le conducteur du bus, quant à lui, peut envoyer une alerte géo-localisée pour indiquer à son centre de contrôle la présence d'un véhicule garé dans le couloir du bus.

Pour certaines applications, cette technologie semble plus efficace que les étiquettes Rfid car celles-ci permettent d'identifier un objet, mais pour le localiser, il faut qu'il passe à proximité d'un lecteur. Quant à la géolocalisation par satellite (GPS), elle est mal adaptée à la localisation à l'intérieur de locaux et repère moins bien les objets en 3 dimensions. Entre RFID et satellite, la géolocalisation WiFi pourrait rapidement se faire une jolie place au soleil et semble promise à un bel avenir.

Article @RTFlash

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top