RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Freesbee joue à "qui dit mieux" avec les tarifs de France Télécom

Freesbee s'appuie sur son fer de lance -sa liberté de tarification des coûts de communication- pour lancer une spectaculaire offensive de rentrée. A partir du 15 septembre, le fournisseur d'accès Internet gratuit va proposer deux formules : la plus surprenante est baptisée "Freesbee Plus", qui comprend un forfait Internet 90 francs/20 heures de connexion, concurrent de celui élaboré par France Télécom ("Libre @ccès", 100 francs/20 heures). Les créneaux horaires sont les même que ceux déterminés par l'opérateur public (dans la semaine, de 18 heures à 8 heures du matin, le mercredi dès 14 heures, les week-end et les jours fériés). Freesbee Plus proposera également des paliers de tarification : une réduction de 25% des coûts de communication quel que soit l'heure. En période pleine, la minute de communication est ainsi facturée 21 centimes (contre 28 aux conditions de France Telecom). En heures creuses, elle tombe à 10,5 centimes (contre 14 pour son concurrent en dehors des formules de réduction du type Primaliste Internet). Une fois le crédit du forfait épuisé, Freesbee approfondit sa logique et propose une réduction de 40 % par rapport aux tarifs de l'opérateur public. Dans tous les cas, Freesbee assure mettre en place la facturation la plus avantageuse au profit de ses abonnés. Le fournisseur d'accès explique également que l'accès Internet via Freesbee ne sera pas lié à un numéro de téléphone mais à l'abonné. Un avantage pour les personnes qui se déplacent fréquemment. Et en touche finale: cette formule sera disponible par le RTC ou par Numéris. Cette offre a été saluée par l'Association des internautes mécontents (Adim) qui estime que Freesbee s'attaque à un domaine encore peu touché par la concurrence: l'interconnexion, une place forte de France Télécom.

Journal du Net : http://www.journaldunet.com/9909/990906freesbee.shtml

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top