RTFlash

Avenir

Des fibres de nanotubes en carbone

Jusqu'ici, deux obstacles majeurs empêchaient le développement de la recherche technologique sur les nanotubes de carbone (Cf. encadré page suivante) : leur préparation et leur mise en forme. Des chercheurs du monde entier travaillent à l'optimisation de la synthèse des nanotubes de carbone. L'équipe du Centre de recherche Paul Pascal du CNRS (CRPP), quant à elle, s'est attachée à lever l'obstacle de la mise en forme et a développé un procédé pour aligner les nanotubes sous forme de fibres et rubans. Ce procédé a été breveté en février 2000. D'autre part, des chercheurs du Groupe de dynamique des phases condensées (GDPC) à Montpellier ont mis au point une méthode de fabrication de nanotubes par arc électrique. Valorisant leur savoir-faire, la société Nanoledge (marque déposée) est en cours de création. En utilisant les matériaux synthétisés par le groupe montpelliérain, les chercheurs du CRPP ont obtenu des fibres de nanotubes de carbone de diamètre micrométrique et de plusieurs centimètres de long. L'automatisation du procédé, en partenariat avec Nanoledge et le GDPC, devrait permettre à terme de fabriquer des bobines de fibres de nanotubes et ainsi de tester en grandeur réelle leurs propriétés, notamment mécaniques.

CNRS :

http://www.cnrs.fr/Cnrspresse/n384/html/n384a6.htm

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Un nano-capteur pour traquer les cellules cancéreuses

    Un nano-capteur pour traquer les cellules cancéreuses

    Des chercheurs du laboratoire du Département de physiologie et pharmacologie de la Faculté de médecine de l’Université de Tel-Aviv, dirigés par Ronit Satchi-Fainaro, ont développé un capteur ...

  • Volkswagen mise sur l’impression 3D métallique

    Volkswagen mise sur l’impression 3D métallique

    A Chicago, au salon IMTS, le constructeur automobile Volkswagen a annoncé que des pièces en métal imprimées en 3D seront intégrées aux véhicules et accessoires de la ...

  • Les nanotechnologies passent au vert

    Les nanotechnologies passent au vert

    Des chercheurs de l’Institut des nanotechnologies de Lyon, du laboratoire Ingénierie des matériaux polymères, de l’Institut de science des matériaux de Mulhouse et de ...

Recommander cet article :

back-to-top