RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Fibre optique jusqu'au foyer : Orange lance son offre le 1er mars

On connaît enfin l'offre Orange en matière de FTTH. Cette offre, baptisée "La fibre" sera géographiquement limitée à certaines zones de Paris et des Hauts-de-Seine. 14 000 foyers seraient aujourd'hui raccordables, selon Orange. Viendront ensuite d'autres quartiers de ces communes et de cinq villes de province (Lille, Lyon, Marseille, Poitiers, Toulouse), d'ici au mois de juin. Orange restera encore en phase de prédéploiement jusqu'en 2008, avant de généraliser à l'ensemble du territoire le FTTH.

En standard, l'offre, facturé 44,90 ? (plus la location de la Livebos à 3 ? par mois), comprend un accès à Internet, de la téléphonie illimitée vers les fixes (France métropolitaine) et 36 chaînes de télévision (simple définition), avec un débit de 100 Mbit/s en réception et de 10 Mbit/s en émission. En plus de ce forfait de base, Orange propose plusieurs options : le Time Control HD (enregistreur numérique avec contrôle du direct) facturé 7 ?/mois en plus, le Multi Ecran TV pour regarder des chaînes différentes sur deux TV (7 ?/mois) ou la possibilité d'avoir un débit symétrique de 100 Mbit/s en émission et en réception (20 ?/mois).

Mais ce saut technologique suppose également un saut matériel. Orange ayant choisi de déployer sa fibre jusque chez l'abonné (technologie FTTH pour Fiber to the home ), des « points de répartition » doivent tout d'abord être installés en bas des immeubles, par exemple au sous-sol. Des « points de branchement » sont ensuite placés sur les paliers pour alimenter chaque logement en fibre. «Orange a fait le choix d'ouvrir et de rendre accessibles à tous les opérateurs qui le souhaitent et sur la base d'accords de réciprocité, les clients des immeubles qu'il a équipés de fibre optique», affirme l'opérateur historique dans un communiqué.

Dans l'appartement de l'abonné, l'installation doit être prolongée par une prise spécifique reliée à un boîtier optique qui transforme le signal optique en signal pour réseau Ethernet classique. C'est sur ce boîtier (Alcatel) que sera connectée une nouvelle Livebox fournie par Orange, plus riche en ports Ethernet (4 au lieu de 2) et dopée pour supporter le 100 Mbit/s. Cette installation sera offerte dans un premier temps puis facturée 100 euros à l'abonné.

Pour installer sa fibre dans les immeubles, Orange a dû négocier avec les régies et syndics. L'opérateur affirme avoir obtenu 700 accords à ce jour, y compris avec ceux qui gèrent des immeubles déjà câblés. Pour convaincre les décideurs, Orange met en avant ses choix technologiques qui permettent de limiter le nombre de fibres à implanter dans un immeuble. Avec la technologie GPON, qu'il a choisie, une fibre initiale au niveau d'un noeud de raccordement permet de raccorder 64 clients.

Avec "la fibre", Orange reprend l'offensive sur le terrain de la communication, après l'annonce par Free, en septembre 2006, de la construction d'un réseau très haut débit optique et son offre de fibre optique (FTTH) à 29,90 euros. Du côté de Neuf Cegetel, on annonce également une offre d'accès en fibre optique, limitée géographiquement, en 2007. L'opérateur teste actuellement les usages et les attentes des consommateurs sur le réseau de Pau, racheté à Médiafibre.

Orange

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top