RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Faire pousser des neurones en laboratoire

Les molécules IKVAV ne sont rien d'autre que des fragments d'une protéine bien connue : la laminine. Et pourtant, ces molécules sont dotées de propriétés extraordinaires. Elles peuvent notamment stimuler la croissance des cellules nerveuses. Et leurs prodiges ne s'arrêtent pas là. En effet, lorsqu'elles sont mises en contact avec de l'eau, les IKVAV passent de l'état liquide à celui d'un gel fibreux. Selon une équipe du Institute for Bioengineering and Nanoscience in Advanced Medicine de l'Université Northwestern de Chicago, la combinaison de ces deux propriétés est porteuse d'espoir. Selon les chercheurs, les molécules IKVAV pourraient éventuellement aider les patients ayant subi un traumatisme au niveau de la moelle épinière.

Traditionnellement, pour recréer des structures nerveuses, les chercheurs utilisent des biopolymères (du collagène par exemple) sur lesquels ils sèment les cellules en espérant que celles-ci se multiplieront et se différencieront adéquatement. Ce procédé a connu un succès incertain jusqu'à maintenant. Et la croissance des cellules nerveuses n'est pas l'étape la plus délicate. En effet, une fois la structure prête, il faut encore la greffer dans les tissus endommagés. À cet égard, les résultats sont loin d'être reluisants.

La solution trouvée par l'équipe du Dr Gabriel Silva consiste à injecter les molécules IKVAV sous forme liquide au niveau des lésions de la moelle épinière. Des tests réalisés chez les rats ont montré qu'une fois dans un tissu vivant, les IKVAV se transformaient instantanément en gel fibreux. En quelque sorte, les molécules prennent la forme d'un échafaudage sur lequel de nouvelles cellules nerveuses sont ensuite libres de se développer.

Les fibres formées par les IKVAV sont longues de quelques milliers de nanomètres. Leur diamètre se limite toutefois à sept nanomètres. Lorsque les chercheurs ont mis ces brins en contact avec des cellules nerveuses in vitro, la prolifération des cellules s'est activée et des neurones entiers ont été formés.

Science du 24-01-2004 :

http://www.sciencemag.org/content/current/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top