RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Un extrait végétal contre l'hépatite C

Des chercheurs de TWINCORE, le Centre d'infectiologie expérimentale et clinique commun à la Faculté de médecine de Hanovre (MHH, Basse-Saxe) et au Centre Helmholtz d'infectiologie (HZI, Brunswick, Basse-Saxe), ont découvert que le flovanoïde ladanéine, extrait de la plante Marrubium peregrinum L, peut empêcher le virus de l'hépatite C (VHC) d'infecter des cellules de foie. Ils voudraient à présent utiliser cette propriété à des fins thérapeutiques.

L'hépatite C est l'une des infections les plus fréquentes dans le monde : 160 millions de personnes sont porteuses du virus. En Allemagne, un demi-million de patients vivent avec l'hépatite C. Le virus est souvent latent, et l'infection asymptomatique, mais mène dans 70 % des cas à une infection chronique du foie. Ce dernier peut alors développer une cirrhose (fibrose cicatricielle) et/ou des tumeurs. La seule solution restante est une transplantation de foie : les infections chroniques du foie dues au VHC font d'ailleurs partie des causes les plus courantes de transplantation de foie. Le VHC détruit cependant en principe le nouveau foie encore plus rapidement que le premier, laissant le patient à court de solution.

C'est ici qu'intervient la ladanéine : Sibylle Haid et le groupe "Infectiologie expérimentale" de TWINCORE prévoient d'injecter le flovanoïde ou un de ses dérivés au nouveau foie juste après sa transplantation pour éviter son infection par le virus resté dans le corps. Ceci fonctionne déjà en culture cellulaire. La substance atteint rapidement le sang après absorption par voie buccale ou par injection, elle est bien tolérée par les souris et reste active même en présence d'immunosuppresseurs, qui sont automatiquement prescrits après une transplantation. De bonnes conditions sont donc réunies pour en tirer une nouvelle thérapie et Thomas Pietschmann, chef du groupe, prévoit d'étudier la ladanéine plus en détails : "Nous voulons mieux comprendre comment la ladanéine empêche l'infection. Il est à noter qu'elle évite l'intrusion d'autres virus possédant, comme le VHS, une enveloppe lipidique sensible à la ladanéine." (le VIH fait partie de la même famille de virus). Il s'agit là peut-être d'une des clés pour comprendre le fonctionnement de la molécule.

Bulletins Electroniques

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top