RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Aux Etats-Unis, le haut débit favorise l'usage d'internet au détriment des autre médias

Les internautes américains bénéficiant d'une connexion à haut débit passent plus de temps devant leur ordinateur et moins dans leur voiture, à faire les courses ou à regarder la télévision, selon une étude réalisée par la fondation Pew Internet and American Life Project. Les connectés haut débit, par câble ou ligne DSL, passent en moyenne 95 minutes par jour en ligne, contre 83 pour ceux qui passent par une connexion classique par modem analogique sur ligne téléphonique. Le temps passé sur internet permet d'augmenter la quantité de travail réalisé au domicile, au détriment d'autres activités comme la télévision, les courses et la lecture de journaux, mais sans prendre sur le temps passé en famille ou avec des amis, montre l'étude. Les utilisateurs de connexion haut débit profitent plus des possibilités offertes pour construire des pages web, créer des journaux en ligne, diffuser des photos et télécharger de la musique ou des vidéos. "Ce sont des gens qui tirent vraiment avantage des particularités de l'internet", explique Lee Rainie, directeur de l'association à but non lucratif, créée pour étudier les habitudes des internautes américains. Selon cette étude menée par Pew Internet and American Life Project, 24 millions d'Américains, soit 21 % de la population internautes ( contre seulement 3 % des foyers français), disposent d'un accès haut débit à domicile pour un abonnement d'environ 50 dollars par mois (51,1 euros). Les internautes américains adeptes du haut débit répondent aux caractéristiques habituelles des fanatiques de nouvelles technologies prêts à payer plus cher pour avoir le dernier cri: plus diplômés, plus aisés et plus masculins que la moyenne de la population. Ces particularités disparaîtront probablement avec la diffusion progressive des technologies haut débit, comme les lignes DSL (digital subscriber line, une technologie de transmission de données numériques via une connexion téléphonique classique). L'étude montre que 40 % des utilisateurs bas débit aimeraient passer au haut débit. En terme de mode de connexion, l'accès câble haut débit est toujours prédominant : c'est le cas de 71 % des personnes interrogées, suivi de loin par les ligne DSL (27 %), les 2 % restant se partageant entre l'accès satellite et les services d'accès haut débit sans fil.

Reuters : http://fr.news.yahoo.com/020624/85/2nf4o.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top