RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

TIC

Essilor et une start-up américaine inventent "l'interlunette"

Un cinéphile pourra bientôt regarder son film préféré ou un internaute consulter ses sites favoris tout en étant allongé sur la plage, grâce à un micro-écran incrusté dans le verre de ses lunettes. C'est la nouvelle technologie d'affichage de données et d'images que le leader mondial des verres ophtalmiques, le français Essilor, est en train de développer à partir d'un brevet d'une petite société américaine, Micro-Optical Corporation. Essilor a indiqué mercredi qu'il allait investir 10 millions de dollars en prenant une participation minoritaire dans cette société, créée en 1995 à Westwood (Massachusetts). Un financement complémentaire doit être apporté par MicroOptical, qui s'est spécialisée dans le développement de techniques optiques destinées au marché des industries civiles et de défense et de la téléphonie mobile. Le groupe français apportera son savoir-faire dans la fabrication du verre optique, afin de faire faire un "saut qualitatif" à une technologie inspirée des applications militaires de vision nocturne. Dans la version en développement, le nouvel écran, sensiblement de même taille, sera directement incrusté dans le verre - qui n'a pas besoin d'être correcteur mais peut être simplement anti-UV - au moment de sa fabrication (polymérisation). Le lien entre le boîtier électronique miniature et le portable ou le lecteur DVD, fourré dans une poche par exemple, sera assuré par un câble aussi discret que possible. Un faisceau lumineux standard émis par le boîtier électronique permettra la lecture des images et textes affichés. Le système pourra être activé ou désactivé à volonté. Une fois désactivé, l'utilisateur reviendra à une vision normale avec un verre redevenu transparent, sans changer de lunettes. "Le micro écran étant placé à une distance très proche de l'oeil, il permettra une vision équivalente à celle d'un écran d'ordinateur personnel placé à la distance normale de 80 centimètres. Notre objectif est de substituer ce micro écran à un écran normal avec le même confort d'utilisation", a expliqué Jean-Luc Schuppiser, directeur de la recherche-développement d'Essilor. Dans un premier temps, l'affichage sur le micro écran se fera en noir et blanc ou en couleur avec une qualité d'image équivalente à celle d'un PC actuel. Cette qualité devrait cependant s'améliorer avec le temps, selon lui. Un prototype devrait être prêt courant 2001. Après un test de marché, les premières paires devraient être commercialisées en 2002, selon un calendrier qui reste à confirmer.

AFP : http://fr.news.yahoo.com/000823/1/lyws.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top